9 plateformes pour le trading de Bitcoin et cryptos ...

BlockChain.info acquiert la plateforme de trading bitcoin RTBTC.com

BlockChain.info acquiert la plateforme de trading bitcoin RTBTC.com submitted by DHQNgo to BitcoinFrance [link] [comments]

Bitcoin, future colonne vertébrale d’une révolution monétaire – Le protocole RGB, une renaissance ?

Bitcoin, future colonne vertébrale d’une révolution monétaire – Le protocole RGB, une renaissance ?
L’histoire des fameux jetons cryptographiques est une vraie montagne russe depuis que leur concept a été énoncé pour la première fois, quelque années seulement après l’invention du Bitcoin. Aujourd’hui, nous allons rapidement explorer ensemble le passé de la folie de l’émission de tokens sur Bitcoin, puis nous intéresser à son futur possible. C’est parti !

La genèse de jetons cryptographiques, les “Colored Coins”

Dès 2012, nombreux ont été les curieux à vouloir exploiter les propriétés de la blockchain du Bitcoin au-delà du simple pouvoir du transfert de la pièce native du protocole. Grâce à la structure des UTXO’s (Unspent Transaction Outputs) du Bitcoin, il est possible de distinguer des pièces individuelles en les marquants avec de l’information additionnelle.

https://preview.redd.it/zryam6n2wzp51.png?width=600&format=png&auto=webp&s=ae081f769e903d86ab5777c6f5196360a3572b70
Exemple d’émission de pièces colorées (Colored coins) sur Bitcoin
Le procédé en question se nomme “Colored Coins”, simplement car les données supplémentaires qui sont rajoutées dans une transaction pour marquer un UTXO Bitcoin particulier suivent le standard RGB (“Red, Green, Blue”). Ce standard est utilisé pour définir une couleur en chiffre.
Ce concept se heurta cependant à de nombreux problèmes de scalabilité et de programmabilité rapidement, bien qu’il fût prometteur au niveau de son ingéniosité permettant de se reposer sur une base protocolaire déjà établie et aussi sécuritaire qu’est celle du Bitcoin.
S’en suivit la création de nombreuses plateformes, telle que l’Ethereum, explicitement conçues pour une création facile de jetons cryptographiques.

Les fonctionnalités recherchées des jetons cryptographiques

De nombreuses raisons expliquent l’excitation et l’empressement des développeurs et investisseurs confondus au sujet des jetons cryptographiques.
La possibilité de procéder à des levées de fonds en cryptomonnaies ad-hoc, d’émettre des jetons adossés à des monnaies fiduciaires (stablecoins) ou encore des jetons non-fongibles représentants des biens purement numériques ne cesse de pousser notre imagination.
De nombreuses raisons expliquent l’excitation et l’empressement des développeurs et investisseurs confondus au sujet des jetons cryptographiques.
La possibilité de procéder à des levées de fonds en cryptomonnaies ad-hoc, d’émettre des jetons adossés à des monnaies fiduciaires (stablecoins) ou encore des jetons non-fongibles représentants des biens purement numériques ne cesse de pousser notre imagination.

RGB, un retour aux sources

Bien qu’une majorité des efforts déployés pour la création d’une plateforme parfaite servant à l’émission de jetons se concentrent sur des réseaux hors Bitcoin, certains n’ont pas oublié l’ambition de réaliser celle-ci sur la première et principale crypto-monnaie.
Le protocole RGB est une de ces initiatives et un projet lancé et maintenu par des vétérans de l’industrie. Initialement conceptualisé par Giacomo Zucco et Peter Todd, RGB a avancé à grand pas une fois que la maintenance du projet a été entreprise par le Dr. Maxim Orlovsky et Pandora Core AG à la mi-2019.

https://preview.redd.it/6dod5ad4wzp51.png?width=324&format=png&auto=webp&s=6777c9838b79e3f75cf6f7233135f371ad2c939e
Le projet est maintenu selon une liste de standards publiée par l’association BP/LNP, qui rassemble un ensemble de propositions et de librairies de développement pour tous les projets ne touchant pas directement la première et deuxième couche du Bitcoin.
RGB est supporté également sous forme de financement par des firmes telles que Tether, Bitfinex et Bitrefill.

Le fonctionnement de RGB

Le protocole RGB se définie comme une troisième couche du Bitcoin, car elle utilise non seulement la première couche, mais peut également utiliser le Lightning Network pour son fonctionnement.
En tant que plateforme de contrats intelligents, le protocole RGB se distingue fortement de tous les projets antérieurs basés sur le Bitcoin et des plateformes hors Bitcoin.
Le protocole RGB se vante de pouvoir régler les problèmes suivants :
· L’inévitable goulot au niveau de la scalabilité d’une structure de donnée Blockchain qui rend difficile l’utilisation de jetons numériques à grande échelle.
· La confidentialité en défaut de la plupart des plateformes blockchains puisque l’ensemble des transactions et bien numériques conçus par-dessus celles-ci sont sujets à de l’analyse et surveillance.
· L’inefficience des contrats intelligents actuels, souvent dûe à des langages de programmation non-audités et à des problèmes de gouvernance des plateformes.
Pour ce faire, la création de jetons sur le protocole RGB se déroule selon une méthode particulière.
Premièrement, l’ensemble de la logique de contrat intelligent et de la création de jetons se fait hors de la première couche au travers de schémas inhérents au langage Simplicity. Ce langage permet la création de contrats complexes sécuritaires. Il faut voir cette étape comme la création des règles que les jetons devront suivre par la suite.
Tout récemment, la compagnie Blockstream a fait mention de ces avancements et a lancé le code source de Simplicity, qui sera bientôt disponible sur la plateforme Liquid, qui est une sidechain du Bitcoin.
Pour illustrer l’unicité d’un jeton digital particulier ainsi que sa possession, le protocole RGB fait usage de sceau cryptographique à usage unique (Single Use Seal), représentant l’état d’un contrat intelligent, qui est ensuite inséré dans un UTXO Bitcoin particulier. Les UTXO’s sont les monnaies distinctes sur le réseau Bitcoin et sont uniques, donc en liant un jeton ou un ensemble de jetons à un UTXO, on le rend clairement unique.
Par contre, tous traitements de l’état d’un contrat intelligent ou changement de possession d’un jeton se fait au niveau local par le détenteur des jetons ou du contrat intelligent en question. Le détenteur peut procéder à des changements de l’état du contrat intelligent au travers d’un état de transition et en dépensant l’UTXO contenant le sceau à usage unique.
Lorsque le prochain utilisateur reçoit les jetons, il doit valider le DAG (Directed Acyclic Graph) où sont marquées toutes les données de changement d’état du contrat et de changement de possession du jeton, en regardant s’il correspond bien aux règles définis par le contrat intelligent en Simplicity, aussi appelé Schéma.

https://preview.redd.it/bcvv9mn6wzp51.png?width=292&format=png&auto=webp&s=236984631d6d0880f5aba577a75579227a888b47
Un exemple de graphe orienté acyclique, ou DAG (Wikipédia).
Il n’existe donc pas de blockchain dans RGB, seulement des nœuds qui permettent aux usagers de valider que les règles locales du jeton ou du contrat intelligent ont été respectées. Chaque transaction est alors un nœud (sommet) du graphe. L’avantage, par rapport à la structure en arbre des blockchains, est qu’il est beaucoup plus rapide de parcourir et de traiter les données. Le problème des plus courts chemins – trouver le chemin le plus court entre deux sommets – est ainsi résolu de façon linéaire.
Il existe évidemment les concepts de clés privées et de Script (le langage du réseau Bitcoin) pour prouver l’authenticité de la possession des actifs cryptographiques en question.
Finalement, RGB peut se jumeler au réseau Lightning grâce au protocole Spectrum de Pandora Core AG, afin de permettre une coordination par multiples parties sur le changement d’état et de possession sur des jetons ou des contrats intelligents RGB. Cela permettra aux usagers de créer des plateformes d’échanges décentralisées (DEX) par-dessus Lightning avec des jetons RGB !

Conclusion

L’internet ne s’est pas construit en une année, il a fallu plusieurs décennies pour compléter les plusieurs couches qui font maintenant partie du protocole TCP/IP. Certains sont prêt à faire le pari que le modèle de l’internet par couche se reproduira également sur le Bitcoin. L’équipe du protocole RBG sont déjà en train de construire la troisième couche alors que le Lightning Network, n’est pas encore finie. La plateforme de choix pour la création de bien numérique n’est pas encore garantie. Dans bien des cas, il y a plusieurs questions scientifiques auxquelles il faudra encore répondre. Mais en observant ce renouveau à retourner sur Bitcoin pour la création de bien numériques, c’est à se questionner si la réponse ne se trouvait pas droit devant nos yeux… depuis le tout début !

Source :
https://journalducoin.com/analyses-dossiers/bitcoin-future-colonne-vertebrale-revolution-monetaire-protocole-rgb-renaissance/?fbclid=IwAR2Dba4mEYMlKZCAD4LckaiSwAuJOlKyb8U4dA8xShrJeXzijB-x3HuG2Vg
submitted by mary7437 to u/mary7437 [link] [comments]

Coinsquare payera 2,2 M$ à la suite d’un règlement avec la CVMO

Il s’agissait d’une première poursuite du régulateur à l’encontre d’une plateforme de négociation cryptée.
Dans un règlement qui vise à donner un coup de fouet au secteur naissant de la cryptomonnaie et à sécuriser son programme de dénonciation, la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) a sanctionné la plateforme de négociation de cryptomonnaie Coinsquare Ltd. et plusieurs dirigeants.
Le régulateur a déterminé que la société avait falsifié son volume de transactions, menti à ce sujet et exercé des représailles contre un dénonciateur interne. À la suite d’une audience virtuelle, un comité d’audition de la CVMO a approuvé un règlement avec Coinsquare et ses dirigeants qui comprend plus de 2,2 millions de dollars (M$) de sanctions et de frais, ainsi que des interdictions de pratique.
L’entreprise a admis avoir violé les règles sur les valeurs mobilières en déclarant un volume de transactions gonflé, généré par un algorithme interne qui a produit 840 000 « wash trade », une forme de manipulation du marché dans laquelle un investisseur vend et achète simultanément les mêmes instruments financiers afin de créer une activité artificielle et trompeuse sur le marché. Ces transactions impliquaient 590 000 Bitcoins, représentant 90 % de l’activité de négociation déclarée de la plateforme.
La CVMO a également constaté que l’entreprise avait fait des déclarations trompeuses en déclarant un volume fictif lorsque des clients ont fait part de leurs inquiétudes sur Reddit. Coinsquare a également exercé des représailles contre un dénonciateur interne qui avait fait part de ses inquiétudes sur le volume suspect à la direction générale. L’entreprise a mis fin à l’emploi du dénonciateur.
En réglant l’affaire, l’entreprise a admis s’être livrée à des manipulations de marché en signalant des volumes de transactions gonflés, en trompant les clients sur le volume et en prenant des mesures de rétorsion contre un dénonciateur.
Le PDG Cole Diamond et le fondateur, président et directeur technique Virgile Rostand, ont admis avoir facilité les violations de la loi ontarienne sur les valeurs mobilières par la société, tandis que l’ancien directeur de la conformité, Felix Maze, a admis ne pas avoir rempli son rôle adéquatement.
Dans le cadre du règlement, Cole Diamond et Virgile Rostand ont tous deux accepté de démissionner de la société. Ils ont respectivement payé 1 M$ et 900 000 dollars d’amendes.
Ils ont également accepté de payer 300 000 $ de frais.
Les deux dirigeants sont aussi interdits d’inscription pendant trois ans, et ils sont tous deux interdits de participer à la gestion de Coinsquare pendant trois ans.
En outre, Cole Diamond a reçu une interdiction de pratique à titre de gestionnaire , et Virgile Rostand a accepté pour sa part accepté une interdiction de deux ans de pratique à titre de gestionnaire (bien que l’accord comprenne une exclusion qui leur permettra d’être impliqué, après un an, dans une filiale de Coinsquare qui n’est pas un participant au marché).
Felix Mazer est également interdit de pratique pour un an et a accepté de payer 50 000 dollars pour son rôle.
« Bien que plusieurs employés aient exprimé des inquiétudes quant à la manipulation des volumes de transactions, Coinsquare a non seulement maintenu cette pratique, mais a menti aux investisseurs à ce sujet et a exercé des représailles contre un dénonciateur », a souligné Jeff Kehoe, directeur de l’application de la loi à l’OSC, dans une déclaration.
Dans le cadre du règlement, Coinsquare et sa filiale, Coinsquare Capital Markets Ltd, qui cherchait à s’inscrire auprès de la CVMO et de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM), sont tenus de « mettre en œuvre des améliorations substantielles en matière de gouvernance d’entreprise » avant de pouvoir continuer à chercher de nouveau à s’inscrire auprès de la CVMO et de l’OCRCVM.
Ces améliorations comprennent la mise en place de conseils d’administration indépendants, la nomination de nouveaux PDG et responsables de la conformité, la création d’un programme interne de dénonciation et la mise en œuvre de politiques et de procédures pour assurer la conformité.
« Ce processus permettra au personnel de la CVMO et de l’OCRCVM d’évaluer les demandes à la lumière de toutes les informations disponibles et de prendre ensuite une décision finale sur l’octroi ou le refus d’un nouvel enregistrement », a déclaré la CVMO.
Ce règlement est le premier cas de mise en application de la CVMO contre une plate-forme de négociation cryptée, et il fait suite à la récente enquête de la CVMO sur la défaillance de la plate-forme de négociation cryptée QuadrigaCX, qui a conclu que cette société était exploitée comme une chaîne de Ponzi.
« Être un innovateur sur nos marchés de capitaux n’est pas un laissez-passer pour ignorer la loi sur les valeurs mobilières de l’Ontario », a déclaré Jeff Kehoe dans une déclaration à l’issue de l’audition.
« Tous les participants au marché – y compris ceux des nouvelles industries – doivent agir de manière honnête et responsable », a-t-il ajouté.
L’affaire Coinsquare est également la première procédure du régulateur alléguant une violation des mesures anti-représailles adoptées dans le cadre du programme de dénonciation de la CVMO.
Jeff Kehoe a déclaré que cette affaire « est une étape importante, car c’est la première action que nous avons entreprise en cas de représailles contre un dénonciateur depuis que d’importantes protections pour les dénonciateurs salariés ont été ajoutées à la législation sur les valeurs mobilières de l’Ontario en 2016 ».
submitted by mary7437 to u/mary7437 [link] [comments]

La loi autorise-t-elle l’usage de ces robots dans le trading des crypto ?

Commençons par dire qu’il est tout à fait légal d’utiliser un robot de trading tant que vous ne violez pas les règles et réglementations relatives au trading. En plus, une telle pratique est bénéfique au marché financier car, elle permet une circulation plus fluide des liquidités, ce qui a pour conséquence de booster le trading.
Il faut juste garder à l’esprit que n’importe quelle pratique illégale en temps normal sera bien évidemment illégale aussi en ce qui concerne le commerce des crypto monnaies. Les robots usurpateurs ou pump and dump (illégaux) sont par exemple proscrits.
Sans pour autant les classer, voici quelques crypto-bots parmi les plus appréciés sur le marché. Il y en a qui sont gratuits, que n'importe qui peut utiliser, et des bots d'abonnement coûteux pour les traders professionnels. Cependant, même les crypto-bots de trading les plus populaires varient en qualité, convivialité et rentabilité.

C'est de loin le plus populaire - probablement parce que c'est un bot de trading Bitcoin gratuit.
Logiciel open source, il est conçu pour fonctionner sur la plupart des principaux systèmes d'exploitation, et est constamment amélioré par des développeurs talentueux du monde entier. Ce bot commercial est pris en charge par la plupart des échanges de crypto-devises, notamment Bitstamp, Poloniex et Bitfinex. Facile à utiliser, Gekko est entièrement automatisé et simple. Même les débutants dans l'industrie du bitcoin sauront très bien l’utiliser.

En deux ans d’existence, Gunbot est devenu le meilleur robot de trading bittrex et de crypto-monnaie (bitcoin) en général! Bot commercial, il est livré avec 3 forfaits de prix variables et comporte de nombreuses stratégies intégrées (plus de 36) et fonctionne sur plusieurs plateformes majeures d’échange de crypto-monnaie, notamment Poloniex, Kraken, Bittrex et Cryptopia.

Créé par HaasOnline au début de 2014, c'est un bot commercial qui est pris en charge par de nombreuses plateformes d’échanges Bitcoin, notamment Bitfinex, Poloniex, BTCC, Huobi, Kraken, Gemini et GDAX. Il ne négocie pas seulement Bitcoin, mais aussi en altcoins sur les différentes bourses.

Comme Gekko, il s’agit d’un bot open source (gratuit). Il peut être modifié pour répondre aux préférences de chaque utilisateur. Zenbot utilise l'intelligence artificielle et contrairement à Gekko, il peut exploiter les opportunités d'arbitrage et exécuter les transactions à haute fréquence. Un autre avantage pour ce bot de trading est qu’il peut effectuer plusieurs transactions de crypto-monnaie en même temps.

Basé sur le cloud, c’est de loin l’un des robots de trading Bitcoin les plus populaires doté d’une fonction de stratégie de marché vous permettant d’échanger des stratégies avec d’autres traders. Des modifications algorithmiques simples à faire peuvent être apportées au bot en quelques minutes pour des résultats complets et enrichissants. Bitstamp, BTCC et Coinbase prennent en charge par des échanges Crypto Trader.

Un nouveau venu sur la scène du trading automatique, mais qui est très vite devenu populaire. Le fait qu’il soit basé sur le cloud signifie que le bot continue à trader lorsque l'ordinateur est éteint. Grâce aux signaleurs externes, même les traders inexpérimentés peuvent facilement l’utiliser en mode automatique. Il est équipé de plein d’autres fonctionnalités géniales et pratiques. Cryptohopper est aussi le seul bot à offrir un essai gratuit d’un mois, avec la possibilité de souscrire à différents forfaits. Il utilise aussi le trading Bittrex entre autres plateformes.
submitted by bittrexbots to u/bittrexbots [link] [comments]

NapoleonX AMA — July 9, 2018 — French Report

Looking for the English version? Read it here.
Stéphane Ifrah, CEO de NapoleonX, a répondu à vos questions lundi 9 juillet sur JVC. Si vous avez manqué la discussion, en voici le compte rendu complet !
Si en septembre tout se passe bien et que la licence est obtenue, combien de DAFs seront lancés d'ici la fin de l’année 2018 ?
Si nous obtenons notre licence d’asset manager courant septembre comme prévu, nous pouvons envisager de lancer 2 ou 3 DAFs d’ici la fin d’année. Nous sommes en train d’avancer sur la structuration avec nos avocats pour trouver la juridiction et le format le plus optimal afin de pouvoir lancer ces véhicules d’investissements dans un cadre réglementé, de maximiser la capacité de distribution et d’optimiser les impacts fiscaux éventuels pour les investisseurs.
Sans pour autant citer des noms, avez-vous déjà des investisseurs pour les DAFs ? Si oui, par lesquels sont-ils intéressés ?
Nous avons à peine commencé le marketing sur les DAFs : pour être pris au sérieux par les investisseurs que nous visons, nous avons en effet besoin d’aller les voir avec une structuration quasi définitive et un calendrier précis (qui dépend notamment de l’obtention de l’agrément AMF). Nous sommes également en train de finaliser nos outils de gestion et d’ouvrir nos lignes corporate avec les différents échanges. Cependant, nous sommes allés à NY en juin pour le World Blockchain Forum, où nous avons rencontré Rodolphe — que nous tenons à remercier pour cette AMA — et nous avons pu prendre la température sur notre proposition de valeur. Il en ressort que les investisseurs sont très intéressés par nos signaux de trading et qu’une majorité d’entre eux n’a pas forcément envie de mettre en place les moyens de les utiliser à grande échelle, préférant qu’on le fasse à leur place.
Combien de temps sera nécessaire selon vous pour que les DAFs atteignent leur régime de croisière (ICO, etc.) ?
Pour un fond classique, il faut attendre 18-36 mois pour être en régime de croisière en ce qui concerne la collecte. Cela correspond plus ou moins aux 3 ans de track record demandés par les institutionnels. Avec un peu de chance, nous irons peut-être un peu plus vite car il y a assez peu d’offres sur notre créneau.
Avez-vous pour projet de laisser vivre les 10 DAFs le plus longtemps possible (tant qu'ils fonctionnent) et de créer par la suite d'autres DAFs ? Est-ce que vous avez fixé un nombre maximum de DAFs que NapoleonX pourra gérer ?
Notre intention est de maximiser les frais de performances pour la société de gestion et donc pour nos token holders. Nous avons prévu de faire bénéficier nos DAFs des différentes évolutions et recherches sur nos modèles de gestion afin d’éviter de fermer et de rouvrir de nouveaux véhicules. C’est un moyen bien plus intelligent pour conserver les encours au maximum. En ce qui concerne le nombre maximum de DAFs, nous n’avons pas de limite, si ce n’est de s’assurer que chaque DAF est supérieur à une taille critique, car nous aurons des frais fixes à couvrir (tenue de compte, audit, valorisation…). Mais nous contrôlerons cette croissance afin de garder une communication claire en termes de produits, notamment au niveau des performances.
Avez-vous déjà des pistes concernant des échanges acceptant les tokens des DAFs ? Avez-vous déjà inclus dans votre contrat (avec IDAX par exemple), l'acceptation de ces tokens ?
Il y a de fortes chances que ces nouveaux tokens soient des securities et il y aura donc des diligences à faire auprès des échanges. On voit dans le marché une part de plus en plus croissante de security token dans les nouvelles ICO, et les échanges vont s’adapter à cette nouvelle donne. Pour le moment ils sont réticents, mais le marché évolue très rapidement. Comme toujours, nous serons le plus réactif possible, et le plus pragmatique également.
Sera-t-il possible, via la plateforme NapoleonX, de revendre ses tokens de DAFs contre de l'ETH ? Par exemple si un DAF est liquidé et que l’on souhaite récupérer la part qui nous revient.
Nous allons intégrer cette fonctionnalité à notre plateforme afin de faciliter la monétisation des frais de performance. Cependant, il n’est pas complètement exclu que les DAFs paient leur frais de performance directement en Ether. Cela dépendra de la structuration finale de ces derniers.
Quel serait l'impact d'une crise financière sur le rendement moyen des DAFs ? On parle dans la presse spécialisée d'une crise à moyen terme (d'ici 3 à 5 ans), peut-être même avant. À terme, est-ce dans la stratégie de NapoleonX de proposer plus de DAF crypto ?
Nous avons fait en sorte de développer des algorithmes de trading dont les performances sont les plus indépendantes possibles de la bonne santé des marchés financiers. Cela peut se voir en comparant les performances de long terme de nos algorithmes aux sous-jacents que l’on utilise. C’est un point essentiel de notre proposition de valeur et de la sélection future des nouvelles stratégies de trading. Timer le marché est extrêmement difficile, nous devons donc nous en affranchir au maximum.
Quelle plateforme permettra aux DAFs de passer un ordre ?
Nous sommes en train de développer cela en interne. Nous rencontrons de nombreux providers pour se faire une idée plus précise des fonctionnalités que nous devons embarquer et voir si nous devrions plutôt la louer, l’acheter ou bien la développer. Pour le moment, nous penchons sur le développement en interne, ceci afin de contrôler complètement notre outil. Une fois la plateforme développée, nous aurons alors des connecteurs par lesquels passeront nos ordres. Pour les cryptos, nous passerons par les 5-10 plus gros échanges du moment. En ce qui concerne les Futures, nous penchons actuellement pour Interactive Brokers qui propose une API. Mais nous pourrions retenir une autre solution en fonction des prix et du set-up opérationnel de nos véhicules.
La paire USD/BTC ayant le volume le plus important est celle de Bitfinex avec environ 150 millions de dollars de volume quotidien. Si les DAFs passent des ordres de 5, 10 ou 20 millions de dollars, cela sera susceptible de faire augmenter ou descendre le prix du Bitcoin, peut-être de quelques pourcents, ce qui peut avoir une influence sur les performances réalisées par les DAFs. Quelle sera la stratégie employée pour éviter une manipulation involontaire du marché ?
La liquidité est un de nos points d’attention majeur. C’est pour cela que nous allons nous concentrer au démarrage sur des stratégies cryptos sur l’Ether et le Bitcoin uniquement. Au final, notre rémunération sera le produit de la taille des encours sous gestion et de la performance réalisée sur ces derniers. Nous comptons diversifier les échanges par lesquels nous allons traiter afin d’augmenter notre capacité à gérer de plus gros encours. Pour le moment, nous n’avons regardé que de l’exécution sur un point dans la journée au travers de nos back tests. Nous sommes en train d’acquérir des données intraday afin d’affiner les exécutions et de voir l’impact en cas d’étalement d’ordre. Compte tenu des volumes journaliers sur le BTC, nous visons d’augmenter fortement cette capacité. Cela devra également s’accompagner d’une croissance du marché.
Concernant les institutionnels et le DAF BTC, allez-vous récolter leur participation en fiat puis convertir en BTC, ou collecter directement en BTC ? N'est-il pas moins contraignant de récolter du fiat à la lumière du rapport Landau ?
À ce stade nous n’avons pas de préférence sur les devises en collecte. En effet, il serait bien plus facile de récolter en fiat qu’en crypto. Mais ce qui est valable aujourd’hui pourrait changer demain. Il faut garder un maximum de flexibilité sur cet aspect. Ce qui est important pour nous, c’est que nos DAFs aient leur passif et leur actif en crypto. La collecte est un sujet un peu connexe.
Dans leur projection, quel ratio est-il prévu entre le prix du NPX et le dividende (même si l’on sait que le marché crypto réserve des surprises) ? Pensez-vous qu'il y aura un prix maximum qui ne pourra pas être dépassé, ou inversement un prix plancher ?
Le but de notre société de gestion est de maximiser les performance fees qui seront payés par les DAFs. En plus des signaux de trading, c’est ce qui fixera la valeur du NPX. En ce qui concerne le prix auquel les personnes souhaiteront acheter ces deux services, il est difficile de répondre précisément. Dans le monde plus classique des equities, il y a des actions qui sont valorisées avec des PER de 5 à 100, parfois plus. En général, plus le PER est élevé, plus on attend de la croissance sur les résultats.
Pensez-vous que le trading haute fréquence et plus globalement l’industrie des quantitative HF soit encore viable aujourd’hui, malgré des résultats plutôt décevants sur les 4-5 dernières années ? Quel avenir lui présagez-vous ? L’émergence des cryptos pourrait-elle lui donner un nouveau souffle ?
Il faut faire attention à ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Le marché est un jeu à somme nulle, donc s’il n’y avait que du trading quantitatif, en moyenne personne ne gagnerait d’argent — ce qui ne veut pas dire que certains ne gagneraient pas régulièrement de l’argent. Cette classe d’actif est celle qui a la plus forte croissance depuis maintenant 10 ans, mais évidemment tous les bots ne se valent pas. Il faut savoir faire le tri dans ce qui est proposé — c’est exactement ce que nous comptons faire chez NapoleonX. Nous l’avons fait au travers des premières stratégies que nous avons proposé et allons continuer à le faire dans le choix des nouvelles que nous intégrerons.
Comment voyez-vous le futur l'équilibre entre petits et grands portefeuilles, par rapport aux différents aspects du projets (système de vote, \% détenu du total supply…) ?
Même si, de par nos techniques, nous pouvons aussi facilement gérer de l’argent pour des petits portefeuilles que des gros, nous risquons d’être initialement limités par le côté réglementaire, qui sera toujours plus protecteur des petits porteurs que des gros. En conséquence, le législateur risque de limiter notre capacité de distribution auprès d’un public très large, au moins dans un premier temps. Mais nous allons tout faire pour s’affranchir de cette contrainte le plus vite possible, car notre dispositif sera complètement automatisé.
Quel type de stratégie essayez-vous de développer avec le bot sur IDAX ?
À ce stade nous développons un bot afin de faire le market making sur notre propre token. Nous nous servirons de cette expérience et des savoir-faire acquis pour voir si nous pouvons généraliser cette technique et proposer des offres à d’autres ICO en échange d’un mandat de gestion des fonds qu’ils auront levés.
Peut-on en savoir plus sur le partenariat avec Ledger ?
Nous avons noué un partenariat avec la Maison du Bitcoin, située à Paris, afin de gérer nos conversions de crypto vers le fiat (afin de faire face à nos dépenses corporate). Il se trouve que Ledger est la maison mère de la Maison du Bitcoin et que jusqu’à très récemment ils étaient dans les mêmes locaux. Cela nous permet de discuter plus régulièrement avec eux. Il se trouve que, du fait de cette proximité, la Maison du Bitcoin est en train de développer une solution de conservation basée sur l’expertise de Ledger.
Quelles sont les perspectives d'avenir de NapoleonX ? Quid de l'intelligence artificielle ? Peut-on espérer d'ici 5 ans avoir un ou plusieurs DAFs dirigés par une intelligence artificielle ?
Nous souhaitons incarner le futur de la gestion d’actif dans le monde crypto, devenir le nouveau Blackrock de ce milieu-là, même si nous sommes conscients du chemin qu’il reste à parcourir pour y arriver. À ce stade, nous avons développé des algorithmes sans utiliser d’IA, mais nous croyons beaucoup à son utilisation pour trouver de nouvelles sources de performance. Nous sommes en train d’explorer l’utilisation de l’IA sur de l’allocation entre stratégies sur un même actif, afin de rendre plus robustes nos stratégies déjà développées. Nous explorerons ensuite la possibilité de créer des stratégies sur un actif utilisant cette technique pour voir ce que cela peut apporter en termes de performance et de décorrélation.
Vous avez récemment ajouté l'analyse de sentiment SESAMm. Est-ce qu'à terme NapoleonX envisage de se diversifier davantage ? Si oui, quels sont les produits en réflexion ou en développement ?
Nous avons ajouté un nouvel indicateur de sentiment car nous pensons que c’est quelque chose de diversifiant. L’analyse de sentiment, tout le monde en parle, mais peu de gens la pratiquent. Nous ne savons pas encore si nous pourrions définir des algorithmes là-dessus, mais nous voulions offrir la possibilité à notre communauté de pouvoir se faire sa propre idée. Et nous allons aussi y travailler de notre côté en parallèle. Une des idées qui sous-tend cette démarche est également de diffuser un maximum de contenu pertinent sur notre plateforme afin de générer un trafic de qualité et de construire notre image de sérieux.
NapoleonX pourrait-il s'imposer comme la plateforme d’une nouvelle génération d'AM "globaux", même si les cryptos se révélaient être des actifs relativement peu intéressants à trader ?
C’est en tout cas clairement notre stratégie. Nous souhaitons devenir un nouveau Blackrock de la gestion, moins par la taille que par le côté novateur et performant.
Allez-vous ajouter une seconde authentification (Google Authenticator…) pour se connecter au site ? Pour le moment, la sécurité parait assez limitée.
Pour le moment, il n’y a aucun flux d’argent sur notre site, donc les soucis de sécurité ne sont pas aussi centraux que sur d’autres plateformes. Nous mettons principalement à disposition de l’information (signaux de trading) à ce stade, donc nous ne craignons pas trop le piratage. Lorsque les DAFs seront en place et qu’ils distribueront des paiements issus des performance fees, ils seront payés aux adresses NPX via des smart-contracts, sans passer par notre plateforme. Cependant, nous reverrons sans doute notre politique de sécurité à ce moment-là, car cela reste un sujet important.
Il faut actuellement 10 000 NPX pour avoir un compte Platinum. Cela est-il susceptible de changer à l'avenir avec un nouveau statut offrant de nouveaux outils ou d’autres avantages ?
À ce stade, l’idée est d’offrir un certain nombre de services en fonction du nombre de NPX détenus. Il est à noter que nous ne demandons pas de consommer (« brûler ») ces NPX, mais seulement de les immobiliser. Cela permet à ceux qui en détiennent de s’assurer que les gens n’ont pas intérêt à les revendre, et donc d’organiser une forme de pénurie qui met une pression à la hausse pour les porteurs. Notre job va être de trouver de nouveaux services à mettre à disposition, avec une vraie valeur ajoutée. Nous ferons cela de manière graduelle et sans inflation démesurée.
Quelle est la somme d’actifs sous gestion par la société Napoleon Capital ?
Napoleon Capital est notre autre structure, privée. Nous n’avons pas vraiment vocation à dévoiler de chiffres là-dessus, mais à titre indicatif, nous avons actuellement des encours supérieurs à 50 millions d’euros pour plusieurs clients. Les stratégies utilisées combinent plusieurs des stratégies des DAFs que nous vous avons proposées dans le cadre du projet NapoleonX.
Fin Q2/début Q3 va avoir lieu votre campagne marketing principale, coïncidant avec la potentielle obtention de l’accréditation AMF. Pensez-vous qu’en cas de refus de l’AMF cela changera la stratégie que vous avez planifiée ?
Nous allons obtenir cette licence, il n’y a aucun doute là-dessus. L’incertitude porte plus sur la forme des véhicules que nous allons pouvoir lancer, même si nous avons déjà de très bonnes pistes. En fonction de la structuration finale, nous aurons des potentiels de distribution différents, à cause de la réglementation. Notre but est de maximiser ces potentiels-là. Aussi, en fonction de la solution retenue, nous aurons une approche marketing spécifique que nous mettrons en œuvre à plein régime à partir de septembre.
Plutôt que de distribuer 70\% des bénéfices aux holders de NPX et en conserver 30\% pour le staff, pourquoi ne pas redistribuer 100\% aux holders et garder 30\% des tokens ?
Cela aurait pu être une alternative, mais ça n’est pas celle que nous avons choisie.
Avez-vous vendu/dilué votre equity en plus des tokens ? Si oui, quelle est la répartition, quel est le pourcentage vendu, et pour quelle somme ? Et dans quelle mesure souhaitez-vous qu'elle prenne de la valeur (plus ou moins important que la prise de valeur des tokens ?) Si non, pensez-vous le faire dans le futur ? Et avec quelle valorisation ? Similaire à celle des tokens ?
Nous n’avons pas dilué notre part dans le capital de Napoleon Crypto. Nous en détenons toujours 100%. À court terme, nous n’avons aucune intention de diluer le capital, si ce n’est pour faire de la place à nos employés. En ce qui concerne les tokens, ils constituent pour nous une réserve supplémentaire de financement pour développer le projet. C’est pour cela que nous comptons bien les valoriser au mieux, non pas en créant un faux marché, mais en apportant de la valeur ajoutée.
submitted by Project_NapoleonX to NapoleonX [link] [comments]

Traduction en français de l'article Steemit. Partagez francophones !!!

Daneel - La plus puissante INTELLIGENCE ARTIFICIELLE en crypto-monnaie
Le projet Daneel vise à concevoir le premier assistant personnel basé sur l'intelligence artificielle dans l’objectif est d’aider les individus dans leur gestion journalière des crypto-monnaies.
En utilisant la technologie IBM Watson, Daneel fournit des informations fiables en temps réel pour que les investisseurs restent à jour avec les dernières nouvelles dans le monde crypto-monnaie. Sa plateforme fournit aux clients des conseils quotidiens sur leurs investissements ainsi les tendances du marché.
L’application Daneel peut effectuer une analyse du sentiment du marché en déterminant et en capturant les émotions du marché en définissant un score de confiance pour chaque crypto-monnaie.
Daneel tient les utilisateurs au courant de toutes les ICO à venir ainsi que de leur tendance une fois sur le marché.
Daneel vous alertera dès qu'un de vos investissements est en péril.
La plate-forme conviviale dispose d'un module interne à commande vocale qui permettra aux utilisateurs d'obtenir des informations liées à la crypto-monnaie qui répondent à leurs besoins et exigences.
Il fournit également des choix qui peuvent aider les clients à gagner beaucoup de temps, comme passer des ordres sur les échanges grâce à l'API des plates-formes d'échange. Appelez Daneel pour votre ordre et il va le placer pour vous !
Première vidéo sur Daneel! Joseph (CEO-fondateur de Daneel) et Fabien (Global Branding Director) posent des questions à Daneel via un GoogleHome Mini
LIEN Vidéo démonstration : https://www.youtube.com/watch?time_continue=17&v=5erlM_DaWoU
Les tokens DANEEL sont limités à près de 69 millions (69320719 tokens après avoir brûlé et redistribuer les tokens invendus lors de l’ICO) au prix de 0,14 $ (au jour du 9 mai 2018) par jeton avec une capitalisation boursière proche de 4 millions de dollars. C'est un jeton ERC20 et non un titre ni un actif financier. Les jetons seront utilisés pour l'abonnement sur la plateforme Daneel où il y a deux types d'abonnement. Daneel offrira un abonnement gratuit d'un mois qui permettra aux particuliers d'accéder à toutes les fonctionnalités de leur application mobile ainsi qu'à la version web, mais avec un nombre limité de demandes. Les abonnements mensuels, trimestriels et annuels complets permettront aux particuliers d'avoir toutes les fonctionnalités sur la version mobile et sur le Web avec un nombre illimité de demandes, ainsi que le support de l’application.
Daneel sur CoinMarketCap https://coinmarketcap.com/currencies/daneel/
Le jeton DAN a été audité avec succès par CoinMercenary selon l'article ci-dessous: https://medium.com/@daneel_project/dan-token-has-been-successfully-audited-by-coinmercenary-f3cff75192d6
DAN est déjà sur les échanges suivants: HITBTC, IDEX, FORK DELTA, ETHERDELTA, DDEX et bien d'autres sont à venir !
DAN sera notamment coté sur Bancor à partir du 14 mai 2018 et sur la bourse de Hong Kong FUBT.
Les discussions sont en cours avec les plateformes suivantes: Poloniex, KuCoin et Livecoin.
En utilisant l’AI (intelligence artificielle) IBM Watson (numéro de contrat international IBM PartnerWorld: C5C955F4F18F5A56), Daneel fournira aux utilisateurs les fonctionnalités suivantes se référant au livre blanc (whitepaper) du projet:
✔️ Etre toujours informé Rassembler, intégrer et analyser l'information. Le concept d’analyse est au cœur de Daneel. Pour commencer, Daneel recherche, navigue, recueille et analyse différentes sources d'informations disponibles sur différents canaux en ligne : flux d'informations, médias généraux, forums, médias spécialisés et réseaux sociaux. Une fois l'information recueillie, il triera et classera toutes les données pertinentes afin de n'offrir que des informations jugées hautement fiables et pertinentes. Vous verrez alors en temps réel un récapitulatif de toutes les informations nécessaires concernant ; les tarifs actuels de toutes vos crypto-monnaies, les actualités crypto-monnaie triées par thème (technologique, juridique, partenariats, etc...), les différentes «Initial Coin Offering» (ICO) disponibles et leur projet.
✔️ Analyse des émotions du marché
Outre l'analyse et la synthèse d'informations, nous souhaitons permettre à Daneel d'analyser les émotions du marché à l'aide d'une fonction «Indicateur d'émotion sociale». L’intelligence artificielle recueille les messages postés sur les réseaux sociaux et/ou forums puis les analyse et transmet à l'utilisateur les sentiments en ligne prédominants entourant la crypto-monnaie de leur choix. De cette façon, vous pouvez plus facilement détecter un « pump » ou le doute croissant autour d'une crypto-monnaie. Vous pouvez ainsi être à jour pour chaque décision que vous prenez. En outre, vous pouvez également bénéficier d'indicateurs qui identifient les crytpo-monnaies qui sont les plus citées dans les sources d'information et sur les réseaux sociaux, ainsi que celles les plus recherchées sur Google.
✔️ Définir un score de confiance Notre intelligence artificielle utilisera un algorithme spécialement développé pour calculer un « score de confiance » en analysant les taux de change, les événements récents et les émotions perçues des utilisateurs sur les réseaux sociaux. Ce score, établi sur une échelle de 10, reflétera la fiabilité d'une crypto-devise à un moment donné. Cela donnera aux investisseurs une bonne idée du risque associé à un investissement.
✔️ Accès au rapport analytique détaillé de crypto-monnaie
Besoin d'un rapport complet sur une crypto-monnaie ? Historique, données statistiques, graphiques, organisation de l'entreprise, personnel important, événements récents… Retrouvez toutes ces informations dans un seul document généré chaque jour grâce à notre intelligence artificielle.
✔️ Interaction
Interagir avec Daneel grâce à notre service de conversation. Qu'est-ce qui pourrait être un moyen plus facile d'obtenir de l'information que de simplement le demander ? Pour obtenir les analyses de Daneel, il suffit d'exprimer une demande. L'intelligence artificielle recherche l'information la mieux adaptée à votre recherche et les résultats vous sont alors facilement communiqués. Daneel peut également proposer des actions de choix rapides en réponse à certaines demandes afin de vous faire gagner du temps. Basé sur le principe "Machine Learning", le système apprendra en continu : plus il y aura d'utilisateurs qui poseront des questions, plus il sera capable d'affiner ses réponses et ses résultats. C'est là où que l’on peut voir toute la puissance de l'intelligence artificielle Watson d'IBM !
✔️ GESTION DE VOTRE PORTEFEUILLE
Vous serez en mesure de gérer différents comptes à partir des platesformes d'échange compatibles avec l'application Daneel. Ajoutez votre compte via vos clés API, puis suivez la progression de vos investissements en temps réel. Daneel vous accompagne quotidiennement dans la gestion de vos investissements. Vous serez informé immédiatement si vos investissements fluctuent ou si une nouvelle information est susceptible d'avoir un impact sur l'un de vos investissements ! Vous ne voulez pas utiliser les clés API ? Très simple : dites à Daneel le type et la quantité de chaque crypto-monnaie que vous possédez, et il l'enregistrera dans votre profil personnalisé et vous conseillera exactement de la même manière!
✔️ Passer des ordres en un clic
Grâce à l'API des plateformes d'échanges compatibles avec Daneel, vous pourrez passer des ordres d'achat et de vente immédiats. Vous pourrez ainsi réagir rapidement à toute annonce ou événement important que Daneel partage avec vous !
✔️ Apprendre et étudier soi-même
Particulièrement adapté aux utilisateurs débutants, le service « Education » permet de répondre aux principales questions concernant le secteur et la technologie Blockchain. Plusieurs idées et concepts seront expliqués à l'utilisateur chaque jour, et ils seront en mesure de tester et de valider leurs connaissances grâce à des questions à choix multiples.
✔️ Partager
Trading social et interactions sociales :
En plus de l'aide apportée par notre intelligence artificielle, nous souhaitons intégrer une fonctionnalité appelée « trading social », un service qui permet aux utilisateurs d'observer et de suivre les investissements d'investisseurs expérimentés. Grâce à cela, les traders communautaires les plus populaires peuvent recevoir des jetons DAN en échange de leur participation à l'écosystème Daneel. Afin d'accélérer le développement de Daneel et de mener à bien son projet, l'équipe a mis en place des partenariats au cœur de sa stratégie :
Tout ce que vous devez savoir sur le statut juridique de Daneel et son adhésion au programme IBM Partnerworld
https://medium.com/@daneel_project/all-you-need-to-know-about-daneel-legal-status-and-its-ibm-partnerworld-program-membership-fb0fd5052ecf
Daneel Website https://daneel.io/
Daneel Whitepaper https://daneel.io/whitepapeen/daneel-wp-latest.pdf
Rejoignez la communauté Daneel
https://www.facebook.com/daneelproject
https://twitter.com/daneelproject
https://medium.com/@daneel_project
https://t.me/projectdaneel
Liens importants
https://bitcointalk.org/index.php?topic=2376203
Communauté Daneel : BOITE A SUGGESTION
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfKmi6oSeZddinBDWDBnNY23hDK2jnuBJKuAjZyaWaSqJeFmQ/viewform
submitted by Paulo_G to Daneel_Project [link] [comments]

Trading Bittrex : comment générer des profits sur Bittrex grâce à l’intelligence artificielle ?

Apparu il y a seulement quelques années, le business autour des crypto-monnaies est pourtant en pleine croissance aujourd’hui. Cette activité tend à s’imposer en effet, comme un marché fructueux pour les investisseurs et les traders qui peuvent y réaliser d’énormes profits, avec la possibilité d’atteindre parfois des chiffres de rentabilité insoupçonnables. C’est notamment dans ce contexte, que se sont progressivement mises en place les plateformes de trading d’un autre genre à l’instar de Bittrex, permettant aux utilisateurs de la crypto-monnaie de pouvoir trader directement en ligne (un peu comme à la bourse) avec cette devise particulière. Bien plus, des outils tels que l’intelligence artificielle (robot de trading bittrex) ont été développés pour leur faciliter encore plus la tâche tout en optimisant leurs activités de trading. Découvrez dans cet article comment optimiser le trading sur Bittrex et générer plus de profits grâce à l’intelligence artificielle.
Bittrex : qu’est-ce que c’est ?
Bittrex est tout simplement un site d’échange de crypto-monnaies américain. Créé en 2014 par un fondateur expert en sécurité informatique, Bill Shihara, il permet le transit de plus de 200 millions de dollars d’actifs. A la différence de plusieurs plateformes qui offrent la possibilité d’obtenir de la crypto-monnaie à partir de fiat, celle-ci vous permet de faire du trading en utilisant un robot bittrex. De ce fait, elle n’autorise que des échanges, et non des ventes/achats de monnaies. Pour cela, il faudra utiliser une plateforme intermédiaire pour convertir votre devise en Ether ou Bitcoin. Vous pouvez également utiliser EXMO ou encore CEX.io. Ce site d’échanges compte un grand nombre de crypto monnaies, avec pas moins de 190 actifs différents. De plus, les frais de transactions sont des plus abordables et sont fixés à un taux unique de 0.255% par trade.
VisitBITTREX BOTS
submitted by bittrexbots to u/bittrexbots [link] [comments]

Projet: Entrainement de stratégies de trading algorithmiques sur cryptomonnaies

Ce projet consiste en la conception d'un bot qui se connectera à une plateforme de trading ou il assurera le pilotage d'un portefeuille de crypomonnaies, exécutant des ordres d'achat et de vente.

Contexte

Les cryptomonnaies ont acquis une forte popularité durant les récentes années, en tant qu'instruments financiers novateurs et faciles à utiliser, et beaucoup d'acteurs de la Fintech proposent maintenant des applications, frameworks, et librairies pour les mainpuler. Il existe également de nombreuses plateformes où les crypomonnaies peuvent être échangées, achetées et vendues avec des monnaies traditionnelles.
Le trading algorithmique a également connu une forte adoption et représente maintenant la majorité des transactions financières conduites sur les marchés internationaux.
Plusieurs outils peuvent être utilisés pour concevoir un bot qui se connecte à une plateforme de change de cryptomonnaie et conduire du trading algorithmique automatisé.

Cryptomonnaies

La première cryptomonnaie, Bitcoin, a été créée en 2009 par un utilisateur sous pseudonyme Satoshi Nakamoto, sur les bases des précédents travaux de la communauté des cypherpunk.
Voilà l'article original qui a présenté Bitcoin et la technologie de la blockchain sur lequel il s'appuie. En combinant plusieurs techniques fondées sur la cryptographie, Bitcoin permet à sa communauté d'utilisateurs de gérer collective la monnaie sans avoir à recourir à un superviseur central, court-circuitant le secteur bancaire.
Plusieurs principes alternatifs ont depuis été proposés, généralement avec de petite variations protocolaires: ce subreddit ou ce site web peuvent constituer de bons points d'entrée pour les découvrir.
De nombreuses plateformes de change ont également été créées en offrant des fonctionnalités et APIs de trading, mais la plupart des acteurs originaux ont été liquidés pour cause de fraude ou de hacks où une partie des fonds ont été volés. Parmi les acteurs actuels de bonne réputation proposant une API, on peut siter Bitstamp ou Kraken.

L'expérience DNN Bitcoin

Dans la phase initiale de développement du module PKP, l'environnement utilisés pour les TPs de ce cours, DNNBitcoin fut créé comme démonstrateur du moteur de bots pour l'hébergement d'un moteur de trading algorithmique communautaire.
Les utilisateurs pouvaient gratuitement enregistrer un compte et un Bot sur la plateforme, se connectant à plusieurs APIs de plateformes de change, et exécutant des stratégies de Market making. Plusieurs centaines de bots ont tourné simultanément à au plus fort de son utilisation. L'expérience a finalement été stoppée quand les plateformes de change supportées ont fermée, et du fait la maintenance conséquence du service, mais du code obsolète a été conservé dans l'extension DNN et peut constituer un point de départ sur la manière de procéder.

Comment fonctionnait le Bot historique?

Les principales règles d'exécutions, qui ont été conservées en état de refactoring incluaient:

Connecteurs

Quand DNN Bitcoin a été développé, des connecteurs individuels étaient implémentés pour chaque plateforme supportée, par le biais de requêtes Http personnalisées.
La librairie XChange propose désormais une alternative plus confortable, avec de nombreuses plateformes supportées sous un même modèle objet, et plus de nécessité de se ternir à jour des différentes APIs. Pour un développement sous .Net, il devrait être possible de la porter en utilisant IKVM comme ça a été fait pour la librairie AIMA.

Authentification à la plateforme de change

Les plateformes authentifient généralement les comptes utilisateurs par un Hmac cryptographique (on signe le corps de la requête Http avec une clé privée fournie par la plateforme). La librairie XChange devrait prendre en charge cette opération à partir des clés obtenues en ligne.

Format des données

Les données sont généralement récupérées et renvoyées aux APIs des plateformes au format Json. A nouveau la librairie XChange devrait prendre en charge le formattage et fournir un ensemble de classes indépendantes des plateformes cibles.

Moteur de trading

DNNBitcoin fournit un framework léger pour la manipulation des monnaies et l'exécution de stratégies diverses, sous forme de classes .net implémentant une interface commune, avec une méthode qui prend en paramètres un portefeuille, les données de marché et historiques, et renvoie les ordres à exécuter. L'interface utilisateur de PKP transforme la structure des straégies en formulaires web que les utilisateurs peuvent accéder pour personnaliser les paramètres de leurs stratégies.
Ceci était suffisant pour implémenter différent types de stratégies, mais depuis, plusieurs librairies open-source offrant des moteurs de trading complets sont apparues, et fournissent très probablement une meilleure alternative.
La librairie Lean Framework constitue un bon candidat en .Net.

Historique et simulation

Le bot historique incluait également la fonctionnalité d'archivage en local des données historiques, permettant notamment les simulations, sur une période données, de stratégies spécifiques. L'utilisation d'un framework de trading dédié devrait fournir des moyens alternatifs d'obtenir les mêmes fonctionnalités.

Prérequis initiaux

La tâche initiale consiste à intégrer ensemble:
Il devrait s'agit principalement de conjoindre les librairies introduites, et fournir les méthodes pour faire circuler les données de l'une à l'autre.
Automapper est une librairie qui peut faciliter la mis en place de mapping entre les différents modèles objets.

Stratégies de trading

Ensuite, la tâche principale de ce projet est de mettre en oeuvre les stratégies de trading.
Des stratégies traditionnelles peuvent bien fonctionner, la librairie lean framework en fournit un certain nombre et vous pouvez exploer la panneau de droite du subreddit de trading algorithmique.
Ceci dit, les stratéiges les plus intéressantes et puissantes utiliseront les techniques d'IA étudiées en cours, comme les réseaux de neurones. Voir par exemple cet article pour une implémentation basique, et les plus récents exemples d'apprentissage profond dans la gallerie CNTK ou encore cet article.
submitted by jeansylvain to IA101ORT2018 [link] [comments]

Gave up on Kraken, help me find a replacement to build a payment bridge.

I'm building a payment bridge for physical shops to accept BCH payments. I was initially planning to use Kraken, but it looks like improving their order passing reliability isn't anywhere on their backlog.
The main caracteristics I am looking for in a trading plateform are :
Plateforms already investigated that don't meet my needs :
So if you know other plateforms that fit the specs (even smaller ones), please comment.
submitted by FEDCBA9876543210 to btc [link] [comments]

Petite analyse détaillée des principales cryptomonnaies

Bonjour,
voici un résumé avec mon avis sur quelques cryptomonnaies intéressantes du top 50, avec mon avis sur chacune d'entre elle. Certaines ont des sources (en français) qui vous permettront de creuser un peu. N'hésitez pas à donner votre avis pour améliorecompléter ce tour d'horizon :)
Bitcoin (XBT) : or numérique Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). C'est la cryptomonnaie la plus ancienne, la plus solide et la plus répandue. Elle représente à elle seule la moitié de la capitalisation totale des cryptomonnaies, et elle sert souvent d'intermédiaire entre deux autres cryptomonnaies. Elle a 9 ans et sa conception n'a jamais été mise en défaut. C'est la cryptomonnaie actuellement la moins risquée des cryptos, au moins à moyen terme (quelques années) - ce qui ne veut pas dire qu'elle est sans risque ! Mon avis : Selon moi le bitcoin a un vrai avenir sur tout ce qui est transactions entre personne genre virements bancaires ou éventuellement paiements de grande valeur, mais pas vraiment pour les achats du quotidien : dans l'état actuel de la technologie, le bitcoin a un problème de "scabilité" (possibilité de faire de très nombreuses transactions par seconde). Plusieurs innovations sont attendues en 2018 pour améliorer ce point, notamment le Lightning Network qui permettrait de décharger une partie des transactions. Côté investissement, n'importe quel portefeuille que vous vous ferez devrait contenir des bitcoins. La proportion dépend du risque que vous souhaitez prendre mais 1/3 à 2/3 de votre portefeuille semble une fourchette raisonnable.
Ethereum (ETH) : plate-forme de smart contracts Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) Cette cryptomonnaie a été créé en 2015, avec à sa tête Vitalik Butlerin, un développeur reconnu dans la communauté. L'ethereum a un intérêt fondamental par rapport au bitcoin et autres cryptos similaires : il permet d'exécuter des "smarts contracts", c'est à dire des bouts de code. Cela a un potentiel d'applications beaucoup plus large que le bitcoin, et a même lancé une nouvelle génération de cryptomonnaies. Par ailleurs, elle est soutenue par quelques grosses entreprises, regroupées au sein de l'Ethereum Alliance - même si rien ne garantie que ces entreprises vont effectivement utiliser l'ethereum et non pas leur propre cryptomonnaies à l'avenir... Mon avis : Malgré un risque supérieur à celui du bitcoin, ça me semble être une cryptomonnaie qui a un intérêt potentiel important, et donc pourrait devenir une technologie réellement disruptive. Les smarts contracts ont pour énorme avantage d'être infalsifiables ("code is law") - ce qui a d'ailleurs déjà eu de fâcheuses conséquences (cf Ethereum Classic, voir ci-dessous) et continue à en avoir (une erreur dans un smart contract de Parity durant l'été 2017 a gelé des centaines de milliers d'éther)... Malgré ce potentiel énorme, beaucoup reste à faire et à développer, et certains commencent à se plaindre du statut "Work In Progress"/"Proof of Concept" qui semble durer. Certains pensent d'ailleurs que sa valeur est trop élevée par rapport à sa valeur fondamentale : on n'utilise pas vraiment l'éther comme cryptomonnaie, mais comme support pour les smarts contracts, surtout que sa valeur est actuellement portée par l'essort des ICO (Initial Coin Offering). Pour creuser : Vidéo d'ArtPlay sur Ethereum .
Ripple (XRP) : la crypto des banques Montant maximum : environ 100 milliards (actuellement : environ 38 milliards) - il s'agit d'une crypto déflationniste (i.e., le nombre total de ripple diminue avec le temps). 6 milliards sont également détenus par les créateurs, et le reste est placé en "Escrow" Cette cryptomonnaie existe depuis quelques années déjà, avec des premiers concepts datant de 2004. Son but est de réduire des taux de changes entre n'importe quelle monnaie du monde, en passant par le Ripple comme monnaie intermédiaire. La gestion est cependant centralisée, ce qui est différent de la plupart des autres cryptomonnaies ; mais cela peut être considéré comme un avantage pour les banques traditionnelles. Ripple a noué des partenariats importants (American Express en novembre 2017, ou la fondation Bill and Melinda Gates, par exemple), qui montre un réel intérêt du monde de la finance "classique". Cette cryptomonnaie est "pseudo-décentralisée" : la validation des noeuds est confiée à un certain nombre d'acteur sélectionnés à l'avance. Mon avis : C'est une idée intéressante, et son positionnement particulier par rapport aux autres cryptomonnaies (ne servir que d'intermédiaire) en fera peut-être son succès. Le principe des taux de change n'est pas spécifique au ripple mais c'est un bon angle marketing. Quelques zones d'ombre déplaisent cependant à la communauté crypto, notamment l'aspect pseudo-décentralisé qui va à l'encontre de la philosophie générale des cryptomonnaies, et le grand nombre de ripple détenu par l'équipe de développement, donc on ne sait pas comment ils vont être utilisés. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Ripple .
Ethereum Classic (ETC) : clone d'ethereum voué à l'échec Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) En 2016, une faille a été découverte par des hackers dans un smart contract (un DAO) basé sur Ethereum (donc non lié au code Ethereum lui-même). Cela a permis un vol historique de plusieurs millions de dollars. L'équipe de développement et l'écrasante majorité des utilisateurs ont accepté de réécrire la blockchain pour annuler le vol. Cela a nécessité un hard fork, qui est devenu le nouvel Ethereum. Une petite partie de la communauté a cependant considéré que l’intervention humaine pour décider où l’argent était n’était pas “éthique”, même si cela impliquait une perte d’argent par des investisseurs n’ayant pas suffisamment fait attention à ce qu’ils faisaient de leurs tokens, et qu’il fallait donc garder une blockchain “non manipulée”, c’est devenu l’Ethereum Classic (ETC). Tous les possesseurs d'ETH ont donc eu la même quantité d'ETC. Mon avis : Personnellement, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. C'est un pur produit de spéculation, et je n'y vois peu d'avenir concret. Pour creuser, un message d'un ancien participant au projet ETC, qui montre un peu les dessous de cette cryptomonnaie et pourquoi il faut sérieusement s'en méfier
Bitcoin Cash (BCH) : clone du bitcoin hostile au bitcoin Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). Comme pour l'ETC avec l'Ethereum, il s'agit d'une copie du bitcoin suite à un hard fork. Le problème de base est la scabilité, c'est à dire le nombre de transactions que l'on peut faire passer à la seconde. Le bitcoin est très encombré actuellement, ce qui augmente les frais de transaction de manière vertigineuse (il faut payer cher pour être sûr que sa transaction va être effectuée). Pour régler ce problème, plusieurs solutions existe. Le Lightning Network, proposée par les développeurs "historiques" du bitcoin n'est pas encore prêt. Des mineurs ont décidé de lancer leur propre blockchain, avec une taille de bloc de transaction 8 fois plus grande qu'actuellement, et une difficulté de minage mise à jour plus rapidement. Mon avis : Le Bitcoin Cash a été lancée face au bitcoin de manière "hostile", avec pour intention claire de remplacer celui-ci. La solution retenue (augmenter la taille des blocs de transaction) n'est que temporaire et ne règlera pas le problème, qui nécessite une vraie rupture technologique. Il y a eu beaucoup d'hostilité, de désinformation et de délit d'initié de la part de cette cryptomonnaie. Comme pour l'ETC, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Bitcoin Cash .
Litecoin (LTC) : clone du bitcoin en un peu plus rapide Montant maximum : 84 millions (actuellement : environ 49 millions) Il s'agit d'une cryptomonnaie similaire au bitcoin, avec quelques petits avantages, genre un minage plus facile et un temps de validation des transactions plus court. L'équipe de développement, dont Charlie Lee est la figure la plus connue, a l'air solide, et arrive à implémenter des nouveautés (avec succès) plus facilement que le bitcoin. Mon avis : Il y a peu de chances que cette cryptomonnaie supplante le bitcoin, étant donné que malgré ses avantages, elle n'a pas réussi à supplanter le bitcoin depuis son lancement il y a 5 ans. Cependant vous ne prendrez pas beaucoup de risque non plus en investissant dans cette crypto.. Pour creuser : Vidéo de Renan sur Litecoin .
Cardano (ADA) : nouveau concurrent de Bitcoin Montant maximum : 45 milliards d'ADA. Lancée le 1er octobre 2017, cette crypto a fait une entrée remarquée dans le top 10 des cryptos en 2 mois à peine. Il se démarque de ses concurrents par le fait d'être développés par des universitaires. Il s'agit d'une plateforme de smart contracts. La validation se fait par proof-of-stake, c'est à dire dépendamment du nombre d'ADA possédés, et non pas par proof-of-work comme le bitcoin. Le modèle de gouvernance se fait par un certain nombre d'élus qui décident de l'évolution de la crypto. Mon avis : la crypto semble avoir des bases solides, et le modèle de gouvernance est intéressant, plus souple que bitcoin sans être centralisé de manière quasi immuable par de gros acteurs comme ripple. On peut le voir comme un futur challenger de Bitcoin.
Monero/Dash/Zcash (XMDASH/Zcash) : cryptos anonymes Ces cryptomonnaies ont en commun d'avoir un principe similaire au bitcoin, mais avec un accent donné sur l'anonymat. Cela peut être intéressant pour plusieurs types de publics, et donc peuvent devenir une alternative viable. Pour information, le Monero et le Dash, avec le bitcoin et l'ethereum, étaient acceptés sur AlphaBay (le principal site web de ventes illégales, dont la drogue, sur le web avant sa fermeture). Les équipes de développement ont l'air solides pour les trois. Mon avis : Ces cryptomonnaies ont un réel intérêt par rapport au bitcoin. J'aurais cependant du mal à dire laquelle est la plus intéressante entre les trois. Le Dash a une meilleure communication, Monero est plus "artisanal" mais plus solide techniquement, Zcash a un potentiel de développement plus élevé. Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Monero . Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Dash .
NEM (XEM) : crypto asiatique Montant maximum : 9 millions (actuellement : 9 millions) C'est une cryptomonnaie visant essentiellement un public asiatique. C'est une cryptomonnaie soutenue par de grosses banques et institutions japonaises, ce qui peut contribuer à son succès. Sa valeur a explosé en quelques mois. Mon avis : Cette crypto a du succès, mais comme on en entend moins parler dans le monde occidental, il est plus difficile de se faire un avis objectif.
IOTA (MIOTA) : crypto pas encore fonctionnelle destinée à l'internet des objets C'est une cryptomonnaie visant à faire des micropaiements dans le monde de l'internet des objets. Cela représente une technologie réellement "disruptive". Un point intéressant de cette crypto est la scabilité (c'est à dire la possibilité de développement à grande échelle), assurée par construction même : pour chaque transaction effectuée avec le IOTA, il faut valider 2 transactions au préalable. Mon avis : L'internet des objets a un grand avenir, et cette idée semble séduisante. Lors de son lancement, sa capitalisation a directement dépassé le milliard de dollars. La technologie n'est cependant pas encore au point, et la validation de transactions comme préalable à chaque nouvelle transactions est certes un mécanisme intéressant, mais qui n'a jamais été testé. Il faut voir si c'est une technologie sérieuse et sécuritaire.
Stratis (STRAT) : créez votre propre blockchain Il s'agit d'une start-up proposant à des entreprises d'implémenter la technologie blockchain pour elles. Elle permettra de faire de la programmation en C#, un langage de programmation répandu. C'est un marché porteur, la technologie blockchain ayant un avenir certain, et Stratis est l'une des premières entreprises positionnées sur ce marché. Mon avis: Le potentiel de croissance futur dépend de la qualité de cette entreprise. Pour l'instant elle s'en sort plutôt bien Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Stratis .
EOS (EOS) : smart contracts gratuits EOS sert de plateformes à smart contracts, un peu comme Ethereum. Mais à l'invers de celui-ci, EOS garantit des transactions gratuites, et les promoteurs promettent de pouvoir gérer des millions de transactions par seconde. Cette crypto a un lancement particulier et pour l'instant unique : au lieu de mettre en vente tous les tokens d'un coup comme c'est généralement le cas, ils en mettent un 1/365e chaque jour pendant 1 an (après une vente initiale). Mon avis: Le pari est risqué mais valable. Le format particulier de son ICO fait qu'on a le temps de voir comment le projet évolue et si l'équipe est solide - ce qui est un gage de confiance.
NEO/Waves/Omni/Nxt/Bitshares/Counterparty (ANS/WAVES/OMNI/NXT/BTS/XCP) : smart contracts alternatifs Ces cryptomonnaies ont un concept similaire à Ethereum, c'est à dire d'être une plateforme pour des smart contracts. Mais elles ont moins de succès: parmi les 50 assets les plus populaires, 43 sont basées sur Ethereum, 4 sont basés sur Omni, 1 sur Nxt, 1 sur Waves, 1 sur NEO... Mon avis : pour l'instant ces cryptomonnaies ont moins de succès que Ethereum, mais ça pourrait changer avec NEO ou Waves qui ont eu beaucoup de succès récemment. Omni et Nxt ont à peu près le même âge que Ethereum donc je doute de leur succès. Je ne connais pas bien les deux derniers. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur NEO .
Iconomi (ICN) : jouez à la bourse dans le monde des cryptos Cette cryptomonnaie vise à créer des outils de trading comme en bourse : portefeuille de valeurs, indices, etc. L'idée est d'acheter des tokens de cette cryptomonnaie, sachant que l'argent sera investi sur d'autres cryptomonnaies et suivra leur valeur. L'équipe de développement a l'air sérieuse et a sorti mi-2017 le premier volet de son projet (le ICNX) Mon avis : C'est une bonne idée si vous ne voulez ou pouvez pas passer trop de temps à suivre le détail du marché - activité hautement chronophage...
Golem (GNT) : louez votre puissance de calcul Cette cryptomonnaie représente des tokens pour louer de la puissance de calcul. Le principe est que si l'on a besoin de beaucoup de puissance de calcul pour un projet particulier (calcul en laboratoire, rendu 3D dans un film d'animation, etc), on passe un contrat sur la blockchain pour effectuer ces calculs, distribué entre de nombreuses machines, sans passer par des machines hyper puissantes (comme le projet [email protected], pour ceux qui connaissent). Notez que la rémunération de ceux qui ont participé au calcul se base sur un système de loterie pour diminuer les coûts de transaction. Mon avis : L'idée est séduisante, et c'est probablement l'un des projets les plus solides, car on peut avoir une idée de sa valeur fondamentale, en comparant aux services existants de cloud computing (Amazon ou Microsoft). Mais c'est paradoxalement l'un de ses défauts : sa valeur ne grimpera probablement pas à des sommets car sa valeur fondamentale pouvant être grossièrement estimée, sa valeur d'échange ne devrait pas trop s'en éloigner. Par ailleurs, le revenu tiré de la puissance de calcul par Golem sera toujours comparé au revenu potentiel du minage, et sera probablement comparable.
AuguGnosis (REP/GNO) : pariez sur l'avenir Ces deux projets, relativement similaires, proposent de faire des paris sur l'avenir grâce à des smarts contracts, un peu comme chez les brokers à Londres. Ils se basent sur la fameuse "sagesse des foules" : si on demande à un grand nombre de gens de faire une estimation (par exemple, le nombre de boules dans une boite), alors la valeur moyenne sera souvent très proche de la vraie valeur. Il y a un certain nombre d'hypothèses pour que cela fonctionne, notamment que les gens font des estimations indépendantes (ils ne discutent pas entre eux, sinon ils s'influencent) et non biaisées, ce qui est en pratique difficile. Mon avis : Ce sont des projets intéressants, qui peuvent faire connaitre le monde de la blockchain au grand public - tout comme on donne parfois les estimations des brokers anglais pour le résultat d'une élection ou un match de foot. Je n'ai pas trouvé leurs plateformes de pari vraiment claires, mais j'imagine que ça va s'améliorer avec le temps.
Dogecoin (DOGE) : clone rigolo du bitcoin Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 110 milliards) Un clone du bitcoin dont les possesseurs cherchent surtout à faire augmenter sans limite sa valeur (leur slogan : "to the moon!"). Mon avis : une cryptomonnaie qui n'a pas beaucoup d'intérêt à part pour son symbole marrant (une tête de chien). Sérieusement.
GameCredits/MobileGo/FirstBlood (GAME, MGO, FIRST) : les cryptos des jeux vidéos Ces cryptomonnaies se concentrent dans le monde du jeu vidéo, selon trois marchés : la vente dématérialisée "à la Steam" (plutôt pour GameCredits), les micropaiements dans le jeux mobiles (plutôt pour MobileGo) et les paris sur les tournois de jeux vidéos (plutôt pour FirstBlood). Chacun de ces marchés a un grand potentiel ; la grande question est de savoir si ces acteurs vont réussir à s'imposer. Cela dépend plus de la qualité des entreprises que de la cryptomonnaie en elle-même. Mon avis : Ces cryptomonnaies sont dignes d'être suivies, vu le potentiel du marché. Mais je pense personnellement que ces cryptomonnaies doivent venir des acteurs historiques du marché (Steam, Electronic Arts, Blizzard...), déjà bien implantés avec des plateformes solides, plutôt que d'extérieurs qui doivent s'imposer. La tendance actuelle est de se rapprocher du e-sport, encore sous-développé.
CIVIC (CVC) : identifiez-vous et authentifiez-vous grâce à la blockchain Cette cryptomonnaie s'intéresse aux concepts d'identité. Ils proposent de faire des vérifications d'identité avec une validation sur la blockchain : par exemple, un site web, au lieu de demander une pièce d'identité et une preuve de domicile, pourrait simplement demander une confirmation dans la blockchain CIVIC que son client est bien celui qu'il croit être. Cette demande serait monnayée avec le token CIVIC. Leur ICO a été très particulière : le nombre de tokens mis en circulation était limité et avait un mécanisme pour avoir un maximum d'utilisateurs plutôt que pour lever le maximum d'argent possible - ce qui est très cohérent avec le projet. Mon avis : un super projet, et l'équipe semble bien tenir la route. Certains s'inquiètent du côté "Big Brother" de cette technologie - toutes les infos personnelles sont stockés sur un registre - mais le projet est en tout cas tout à fait cohérent avec le potentiel de la technologie blockchain.
InsureX (IXT) : assurez-vous grâce à la blockchain Il s'agit d'un smart contract avec assurance - c'est à dire que l'on s'assure pour un risque (par exemple : le bitcoin descend en-dessous de 20000 euros avant le 1er septembre). Le "smart contract" permet de s'assurer que le contrat sera exécuté quoi qu'il arrive. Mon avis : l'idée est bonne, c'est même la base des smart contracts, mais cela arrive selon moi trop tôt : le monde des cryptomonnaies est encore jeune et peu mature, et je vois mal une adoption même partielle d'assurances sur une blockchain. Mais le projet est à suivre quand même.
TenX, TokenCard, Monaco, WireX/Xapo (PAY,TKN, MCO, ???) : cartes bancaires cryptos Ces projets visent à pouvoir dépenser ses cryptomonnaies avec une carte bancaire. L'idée est bonne, car ça permet d'être peu affecté par les taux de change variables entre pays - par contre, on est très affecté par la volatilité des cours des cryptomonnaies. Plusieurs entreprises se sont lancées sur cette idée, il reste à voir laquelle s'en sortira le mieux, et si cela a réellement un intérêt pour les paiements du quotidien. Mon avis : C'est une idée qui permet d'utiliser réellement ses cryptos, plutôt que de les utiliser uniquement à des fins de spéculation. Cependant, ce marché est encore jeune : par exemple, début janvier, la plupart des cartes bancaires ont été désactivées, car elles passaient par un intermédiaire du nom de WaveCrest qui a vu ses activités stoppées par VISA.
Basic Attention Token (BAT) : alternative payante à la publicité sur internet Ces tokens vont de pair avec un navigateur, Brave. Ce navigateur a du succès actuellement, notamment grâce à sa capacité native de bloquer les publicités (comme adBlock ou uOrigin), ce qui en plus accélérerait le chargement des pages web. Le modèle derrière propose d'accepter certaines publicités, d'être rémunéré pour le visionnage via un pourcentage sur le coût de la publicité, et ce sous forme de tokens BAT. Le lancement du BAT a été un énorme succès, avec 35 millions de $ en tokens vendus en 30 secondes. Mon avis : une belle idée. Cela repose sur plusieurs inconnues cependant : l'adoption massive du navigateur Brave (malgré son succès croissant, sa part de marché reste faible) ; arriver à mettre le mécanisme de partage de rémunération avec les utilisateurs ; être sûr que le montant des rémunérations soit suffisantes, etc. Si toutes ces conditions sont remplies, l'intérêt est fort. Personnellement, je préfère attendre un peu pour voir l'évolution.
Tether (USDT) : vaut 1 US$ ou moins Cette cryptomonnaie a été crée comme valeur refuge : 1 USDT est censé valoir 1 US$. Tant que la conversion USDT/US$ est possible, cela revient au même d'avoir l'un ou l'autre. Cependant, comme cette conversion n'est pas toujours possible, les gens préfèrent avoir des US$, que l'on peut utiliser partout : ainsi, la valeur d'1 USDT est en pratique légèrement inférieure à celle d'1 US$. Mon avis : Le concept permet de retirer des fonds en USD - en attendant de les réinvestir - sans devoir payer les taxes sur les gains financiers. Selon moi c'est plutôt pour les citoyens américains qui sont taxés assez strictement pour les gains financiers. Par ailleurs, l'entreprise derrière les USDT injecte régulièrement des nouveaux tokens, et de nombreuses rumeurs doutent de la capacité de l'entreprise à avoir des stocks suffisants pouvoir échanger un nombre appréciable USDT contre des USD si les possesseurs le demandaient. Méfiance !
Bitconnect Coin (BCC) : Arnaque à la Madoff Montant maximum : 28 millions de bitconnect coins (actuellement : autour de 6,5 millions). Cette crypto a beaucoup de similarités avec le bitcoin, sa principale particularité est de proposer des échanges d'utilisateur à utilisateur, sans passer par une plateforme d'échange. Par ailleurs, elle utilise une combinaison de Proof-Of-Stake (POS) et Proof-Of-Work (POW). En clair, pour valider une transaction, au lieu de se baser sur la puissance de calcul du validateur (POW), on se base sur la quantité de cryptomonnaie qu'il possède (POS). Sur le principe, cela pourrait sauver beaucoup de puissance de calcul ; mais la vulnérabilité de cette technique est moins assurée. Ils proposent aussi un intérêt très élevé si vous épargnez vos BCC (jusqu'à 1%/jour, soit 90% par an !). Mon avis : attention, malgré cette présentation, selon la grosse majorité des personnes - moi inclus -, il s'agit d'une escroquerie. Les indices sont en effet nombreux : aucune présentation des membres de l'équipe sur le site officiel ou l'annonce de lancement sur bitcointalk ; un taux d'intérêt délirant ; un système spéculatif douteux : les utilisateurs achètent des BCC directement aux développeurs, et comme les intérêts sont très élevés, ils les vendent rarement. Donc les développeurs sont les principaux bénéficiaires (ils attendent probablement que le cours soit au plus haut pour disparaitre dans la nature). Si vous mettez le moindre satoshi là-dedans, faut s'attendre à le voir disparaitre à n'importe quel moment. Vous voilà prévenu. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Bitconnect .
Komodo (KMD) : plateforme décentralisée d'ICO, basée sur Bitcoin Montant maximum : ? (actuellement : autour de 100 millions). Komodo est une cryptomonnaie assez difficile à résumer, le projet est plutôt gros. Komodo est à la fois une monnaie, une plateforme et un système de smart contracts. Parmi ses caractéristiques les plus intéressantes de Komodo, c'est le lancement futur d'une plateforme d'ICO un peu similaire à Ethereum, "Monaize". Celle-ci sera notamment décentralisée et anonyme. Par ailleurs, le Komodo ne vise pas à remplacer le Bitcoin, mais au contraire se base sur celui-ci : au lieu de sécuriser sa blockchain de manière indépendante grâce à ses propres mineurs, Komodo va faire valider sa blockchain par Bitcoin. Il y a aussi un système d'"atomic swap", une fonctionnalité qui permet de faire l'échange de 2 cryptos instantanément et sans frais. Enfin, Komodo fait partie d'un écosystème de cryptomonnaie en développement, SuperNet. Mon avis : Le projet est intéressant, ambitieux et réaliste. J'apprécie le fait qu'il se base sur Bitcoin plutôt que d'essayer de remplacer celui-ci : Bitcoin ne disparaitra pas à court ou moyen terme, sa blockchain est solide, donc cela me parait judicieux de "profiter" de ses avantages. Une nouvelle plateforme d'ICO est aussi appréciable, même si le secteur est "concurrentiel". Ceci dit, le marketing n'est pas terrible - mais cela peut signifier de bonnes opportunités d'investissement à l'heure actuelle, le temps que ça se développe. On en est encore au début, il faut voir comment ça évolue ! Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Komodo .
Siacoin, Storj, MaidSafeCoin (SIA, STORJ, MAID) : louez votre espace disque L'idée de ces cryptomonnaies est de faire du cloud-storage grâce à la blockchain. En gros, si vous avez besoin d'espace de stockage, vous pouvez mettre vos données sur le cloud, qui seront redistribuées parmi les participants, avec une rémunération par cryptomonnaie. Cela ressemble à Google Drive ou Dropbox, sans l'aspect centralisé. L'un des enjeux est la confidentialité des donnes. Mon avis : un concept intéressant, même si ça m'enthousiasme moins que les projets de cloud-computing basés sur la blockchain. Cela peut marcher si on a plus confiance dans la confidentialité du cloud-computing par blockchain que celui proposé par des entreprises dédiées. Parmi les différents projets, le Siacoin a l'air d'être le plus solide, avec des mises à jour régulières et une roadmap respectée.
Electroneum (ETN) : utilisez votre smartphone pour miner Cette cryptomonnaie a lancé une ICO avec beaucoup de succès en octobre 2017 (dans les 40 millions de dollars). Le principe, c'est de proposer de faire du mining avec son téléphone. Les téléphones sont évidemment beaucoup moins puissants que les ordinateurs, mais le but est de proposer une application simple, que n'importe qui peut télécharger. Ainsi, cela pourrait convaincre des gens de rentrer dans l'écosystème des cryptomonnaies grâce à une friction très faible. Cette cryptomonnaie pourrait ensuite servir à des jeux mobiles, des paiements comme chez Uber, etc. Mon avis: le point fort des développeurs, c'est la communication, ils la font bien. Mais cette cryptomonnaie repose sur deux (gros) risques : va-t-on réussir à attirer de nouveaux utilisateurs par ce biais ? Et : sur quelle application concrète cela va-t-il déboucher ? Par ailleurs, l'équipe ne semble pas hyper solide niveau technique. Enfin, le minage sur mobile, si l'on en croit le whitepaper, ne fera que "simuler" du vrai minage, donc les fondamentaux semblent douteux.
Steemit (STEEM) : soyez rémunérés pour vos productions populaires Cette cryptomonnaie est destinée à récompenser la production de contenus populaires sur la plateforme "Steem" (à ne pas confondre avec Steam). Cette plateforme permet de publier des contenus sous différentes formes : texte (comme un blog), vidéo (comme Youtube), messages courts (comme Twitter)... Les visiteurs peuvent ensuite approuver un contenu qu'ils apprécient, avec un poids variable selon leur réputation dans la communauté ; le producteur du contenu recevra une rémunération en Steem. Notez que les contenus textes sont stockés sur la blockchain du projet (n'écrivez pas de bêtises, elles seront gravées dans le marbre !) Mon avis : c'est une façon originale de rémunérer les producteurs de contenus de qualité - même si ça peut favoriser les contenus "populaires" plutôt que "de qualité", mais ceci dépasse le cadre des cryptomonnaies. Ce projet a un usage réel et ludique qui font son succès, mais a deux écueils importants : il est basé sur une plateforme unique, d'où des problèmes de centralisation ; et il a un fort côté inflationniste, car le nombre de tokens augmente fortement avec le temps (une multiplication par deux par année, en moyenne), et cela fait douter de la viabilité du modèle à long terme. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Steemit .
Lisk (LSK) : smart contracts codés en javascript Lisk est une plateforme pour smart contracts. Son avantage, c'est que les smart contracts sont codés dans un langage proche du javascript, c'est à dire un langage connu depuis de nombreuses années et facile d'utilisation, plutôt qu'un nouveau langage à apprendre comme pour Ethereum (Solidity). Selon les concepteurs, cela devrait faciliter la création de nouveaux smart contracts. Mon avis: Les smart contracts sont actuellement le principal point faible, niveau sécurité, dans l'écosystème. Faire un effort d'accessibilité pour écrire les smart contracts est une bonne chose, car plus les smarts contracts sont faciles à relire par le grand public, plus on peut avoir confiance (plutôt que de devoir se fier à quelques développeurs hyper spécialisés). Mais il faut aussi que les smart contracts soient correctement audités avant d'être déployés. Pour l'instant le langage n'est pas encore prêt, mais on peut s'attendre à une belle hausse au moment de la release officielle.
Einsteinium (EMC2) : la science pour les nuls Voici une crypto qui veut être la crypto "scientifique" du milieu, et a choisi un nom et un sigle rigolos et qui sonnent "scientifique" au grand public. Les concepteurs annoncent vouloir financer des projets scientifiques avec les fonds levés, et la rentabilité de ceux-ci permettra de financer les futurs projets. Mon avis: Pour avoir travaillé dans le milieu de la science, ce projet n'a aucun d'intérêt. Afin d'être rentables, les projets financés seront des projets destinés à être rentables à court terme, et pas les plus intéressants. Et ces projets qui sont censés être rentables auraient de toutes façon trouvé des fonds pour se lancer dans tous les cas, donc pourquoi passer par Einsteinium ? Probablement pour lever plus de fonds que nécessaire. Et je pense que les projets qui lèveront le plus d'argent sont ceux qui savent "vendre du rêve" - et dans le milieu scientifique, c'est est rarement gage de qualité (c'est même plutôt l'inverse...). Bref : même si la valeur de cette crypto est en augmentation, fuyez, ses fondamentaux sont mauvais. D'ailleurs, en décembre 2017, cette crypto a fait un gros pump suite à une "annonce extraordinaire" - dixit l'équipe de développement -, qui s'est révélée être un bide total (un changement de l'algorithme de minage). Certains soupçonnent l'équipe de développement d'avoir organisé cette annonce volontairement pour faire un bon coup. Bref, méfiez-vous !
Dentacoin (DCN) (et non pas DTC) : bitcoin pour les dentistes Cette crypto souhaite devenir la "cryptomonnaie des dentistes". Elle combine paiements (grâce au token Dentacoin), système de reviews des dentistes, assurance. Mon avis : Le système de review est redondant avec ce qui existe déjà, les paiements par blockchain n'ont aucun intérêt (pourquoi payer par token son dentiste ?), et si l'assurance liée pourrait avoir un intérêt aux Etats-Unis (et encore...), elle n'est pas adaptée au système européen qui ont des services d'assurance maladie et de mutuelles de santé. Bref, bien inutile. Pour creuser: une réponse détaillée à la roadmap sur cryptofr .
PutinCoin, TrumpCoin TheresaMayCoin, MACRON (PUT,TRUMP,MAY,MCRN) : crypto-rigolo La preuve que les créateurs de cryptos ont de l'humour ;)
Si vous pensez qu'il faut ajouter de nouvelle cryptomonnaies à analyser, ou des modifications à faire, faites-en part dans les commentaires, j'éditerai régulièrement ce sujet :)
Et surtout, continuez à vous informer et à faire vos recherches, pour vous faire votre propre avis sur les différentes cryptomonnaies proposées !
submitted by Pollux568 to CryptoFR [link] [comments]

Projet: Entrainement de stratégies de trading algorithmiques sur crypto monnaies.

Il s'agit d'implémenter un bot sur pkp qui se connecte à une plateforme de change et gère un portefeuille de cryptomonnaies en exécutant des ordres à l'achat ou à la vente.

Bad news...

Bon déjà on va commencer par une mauvaise nouvelle, la plateforme Cryptsy sur laquelle j'avais implémenté le dernier connecteur en date (et accessoirement pas mal de cryptocoins) vient de mettre la clé sous la porte
Je vous suggère qu'on se rabatte sur btc-e sur laquelle j'ai encore quelques ressources.
Il faudra donc en tout cas refaire le connecteur.

Bot

Le bot dans l'état de refactoring dans lequel je l'ai laissé est présent dans la configuration par défaut.
Il faudra donc compte tenu de ce qui précède assurer entre autre la migration vers btc-e

Fonctionnement

Les rêgles d'exécution comprennent principalement:

Authentification à la plateforme de change

Je n'ai pas regardé dans le détail pour btc-e mais les plateformes utilisent généralement une variante du même système d'authentification par Hmac cryptographique (on signe les données postées avec une clé délivrée sur le site). Quelques tests devraient suffire à le recaler

Format des données

Généralement, les formats json se ressemblent à quelques particularités près. Si c'est possible, on filtrera simplement pour recaler le format avec les classes maison, mais au besoin, on compilera une classe dédiée avec conversion.

Historique et Simulation

Le bot contient des parties chargées de collecter les données de marché historique, et le "user bot" correspondant une action qui déclanche une simulation de stratégie sur une période données. Ces deux fonctionnalités seront sans doute bien utilse, surtout si on veut fait de l'apprentissage sur un dataset.

Bitcoin

La traduction de l'article original à sa création

Trading

Compte tenu de ce qui précède, et vous aurez mon soutien pour remettre le bot sur des rails, on se positionnera dans le cadre de l'interface de stratégie de trading à implémenter avec les données de marché et de portefeuille issues du bot, ce sera l'unique point d'entrée à brancher sur le système de trading, le reste étant pris en charge par le bot.
Comme je l'ai mentionné, je propose qu'on reparte du travail de Jeff Heaton, et plus précisément de cet article
Le code est inclu avec le framework Encog qu'on va utiliser dans le cours, et vous avez les 3 pdf de son cours dans les ressources, donc c'est assez bien calé.
Malgré tout, je pense que ça vaudra le coup d'aller voir un peu ailleurs, par exemple en reprenant le bandeau de droite du subreddit de trading algorithmique, ou dans d'autres subreddits listés dans les ressources.
Bon vous avez de quoi commencer je crois, mais il y aura sans doute rapidement questions sur comment remettre en route le bot inachevé. J'y reviendrai volontiers plus en détail, mais je vais sans doute commencer par des généralités sur les plateformes DNN et PKP pour toute la classe.
submitted by jeansylvain to IA101 [link] [comments]

Prv2

L’achat de cryptomonnaies n’est aujourd’hui pas réellement répandu. Seule une petit partie de la population s’y est attelé car cela nécessite d’étudier le sujet, d’ouvrir des comptes sur des plateformes, de réaliser des virements bancaires etc. Une fois les cryptos achetées, il faut ensuite être capable de les stocker de façon sécurisée, ce qui nécessite également de bien connaître son sujet et de faire très attention. Le risque opérationnel est conséquent car une mauvaise manipulation peut conduire à la perte de grandes sommes, et les clefs doivent rester à l’abris des regards indiscrets. Devant la difficulté apparente d'acheter des bitcoins ou autre cryptomonnaies directement (pour les personnes n'ayant pas ce guide entre les mains évidemment), et l'appétit du public attiré par les spectaculaires hausses du cours du Bitcoin, certains véhicules d'investissement ont été crées. Dans ce cas l’investissement est purement spéculatif, car l’acheteur ne possédant pas les cryptos de façon classique, il ne bénéficie pas des avantages de la décentralisation. Son argent est confié à un gérant de fonds en qui il doit avoir confiance. On peut par exemple trouver des certificats lancés par des compagnies privées. Ces titres peuvent être achetés sur le marche et on pour objectif de répliquer l'évolution du cours du Bitcoin. Dans ce cas vous n'êtes pas propriétaire de bitcoins, mais votre investissement sera plus ou moins indexé au cours de la cryptomonnaie. Plus ou moins car il est compliqué pour l’émetteur de ce type de produit de suivre exactement les cours au jour le jour. Le gérant du certificat s'occupe d’acheter quotidiennement les cryptodevises en fonction des sommes investies dans la journée. D’autres fonds sont gérés par des professionnels mais ne se contentent pas de détenir les cryptomonnaies. Il mettent en place des stratégies de trading pour essayer de capter plus de valeur. On dit que ces fonds sont gérés activement. Entre les deux se trouvent des fonds diversifiés qui regroupent dans un panier un certain nombre de cryptodevise et de les suivre de façon passive. La nouvelle concernant la création de contrats futures sur le Bitcoin a fait grand bruit et pour cause, cela pourrait avoir de grandes implications. Tout d'abord, qu'est ce qu'un contrat future? Un contrat future est un instrument financier standardisé et administré par une bourse. Un acheteur de contrat future s'engage a acheter un actif a un prix prédéterminé, a une date précise. Il existe des futures portant sur les matières premières, les devises, les indices boursiers... La livraison pouvant se faire en physique ou en paiement cash. C’est un marché organisé par une place boursière. En l’occurrence, c’est le CME (Chicago mercantile exchange, la plus grosse place de cotation des futures) qui a mis en place les instruments sur le Bitcoin. Celui-ci ne cotant pas en bourse directement, le prix de référence est fixé en faisant la moyenne des prix sur les échanges principaux (dont Kraken, BitStamp, GDAX, itBit). Les contrats futures permettent à de nouveaux investisseurs d’avoir une exposition au cours des cryptomonnaies, car certains n’y avaient pas encore accès pour diverses raisons (liquidité, règles internes, ou encore à cause de la difficulté d’investir en direct).
submitted by sugoke to u/sugoke [link] [comments]

Cours d'intelligence artificielle en environnement .Net

Je viens de terminer la première session d'un cours que j'ai animé en français sur Reddit, et que je souhaite pérenniser auprès d'un public étudiant ou professionnel.
Comme beaucoup de cursus dans le domaine, il s'appuie sur l'excellent Artificial Intelligence a Modern Approach de Russel et Norvig.
Il présente néanmoins l'originalité d'être conçu en environnement .Net, avec le port via IKVM de la librairie originale du livre en Java, et puis surtout, il est centré sur une plateforme d'agents en ligne que je développe depuis quelques années.
Celle-ci se présente sous forme d'une extension du CMS open-source DNN, et héberge une variété d'agents via un pare-feu, des bots, des services Web API, des adapteurs de contrôles, à côté d'un moteur de recherche sous Lucene.Net ou encore un moteur de cache distribué sous Redis que je maintiens également, mais surtout des milliers de modules applicatifs qu'on peut installer sur le CMS.
L'intégration des librairies du cours au cœur d'un moteur d'applications web agnostique dynamise le cours, en permettant des mises en condition réelles dans le cadre des projets trimestriels (bots de trading algorithmique de Bitcoin, chatbots, réseau de neurone convolués appliqué au Go, etc.).
Les TPs du cours sont organisés autours de services web avec des entités de démo et des stratégies d'inférence à configurer en ligne, mais aussi des actions ouvertes ou les entités AIMA (problèmes à résoudre, bases de connaissances, réseaux bayesiens etc.) peuvent être passés sous forme de paramètres Http dynamiques, pour faciliter leur réutilisation. Une collection d'une soixantaine de requêtes Postman illustre tout ça.
Bref, vous retrouverez ce travail, qui reste à finaliser, sur le subreddit.
N'hésitez pas à y poster vos commentaires. Je suis disponible pour organiser de nouvelles sessions, et si vous souhaitez réutiliser le cours, n'hésitez pas à me donner un coup de main !
submitted by jeansylvain to programmation [link] [comments]

CIBUS utilise le duo Blockchain/Supply chain pour sécuriser la traçabilité de notre alimentation

Les récents scandales concernant l'alimentation amènent les consommateurs à devenir de plus en plus exigeants quant à la fiabilité de la traçabilité des aliments. CIBUS apporte une réponse globale à cette problématique en s'appuyant sur la transparence de la blockchain.
Avez-vous déjà imaginé le trajet que votre nourriture parcourt de la ferme à votre assiette? Cela peut-être un long ou un court voyage en fonction de la proximité de la source que vous vivez. Le scénario idéal serait de planter votre propre nourriture et de garder votre propre bétail tel qu'il était avant l'industrialisation et les progrès technologiques. Nous sommes maintenant trop occupés pour planter notre propre nourriture. Dans la plupart des pays développés, un très faible pourcentage d'agriculteurs nourrit le pays tout entier tandis que le reste de la population se concentre sur les positions des entreprises dans les grandes villes. Lors de catastrophes naturelles telles que les ouragans ou les inondations, certaines routes deviennent inaccessibles et l'approvisionnement en nourriture est coupé. De tels scénarios nous incitent à réfléchir aux moyens d'améliorer nos méthodes de production alimentaire et d'impliquer même ceux qui résident dans les villes. Des innovations telles que la ferme souterraine, Growing Underground, à Londres viennent essayer de compléter la production de nourriture. Il est nécessaire que nous nous impliquions tous dans la production alimentaire, car c'est le plus essentiel de nos besoins fondamentaux.
La production alimentaire ne se limite pas à l'agriculture, il y a tellement de processus à suivre pour assurer que la nourriture soit de bonne qualité et sûre pour la consommation humaine. La création d'organismes de réglementation des aliments est l'une des mesures que les gouvernements ont prises pour normaliser la production alimentaire. Cependant, le gouvernement ne représente pas chaque point de vue de ses citoyens. Des organismes de défense des droits des consommateurs ont été formés pour faire entendre toutes les voix. Ils tiennent à la fois le gouvernement et les entreprises de fabrication de produits alimentaires en échec. Sur le papier, ces tests de validation semblent parfaits mais en passant en revue les nombreux scandales alimentaires connus dans le monde, on se rend compte que les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être. S'il est une marchandise à laquelle on doit pouvoir accorder toute notre confiance au moment de l'achat, c'est bien la nourriture. De nombreux consommateurs ont perdu confiance dans l'industrie alimentaire, en particulier dans les aliments emballés. Les lois sur l'étiquetage des aliments sont assouplies avec tant d'échappatoires que le consommateur peut être dupé. La plupart des aliments emballés comportent beaucoup de d’informations sur leurs étiquettes, mais la plupart d'entre elles ne sont que des stratagèmes de marketing imaginés par les fabricants. Le secteur de la fabrication d'aliments est plus intéressé par les marges bénéficiaires et les actionnaires satisfaits que par son propre marché. La plupart des consommateurs font plus confiance à la nourriture de leur vendeur de rue local par rapport à la nourriture à celle vendue dans les supermarchés. Les hôtels n'ont pas été épargnés non plus. Certains hôtels présentent des menu très trompeurs. Prenons l'exemple du bœuf de Kobbe. Une viande très populaire mais chère. Seulement neuf restaurants aux États-Unis ont été certifiés pour le servir. Il y a cependant plus dfe restaurants qui offrent du bœuf Kobbe et beaucoup de gens ne savent pas que ce qui leur est servi n'est pas du boeuf Kobbe. Ces restaurants pratiquent généralement des prix beaucoup plus bas que ceux des vendeurs de boeuf Kobbe certifiés.
Nous pouvons blâmer les fabricants pour la majeure partie des scandales alimentaire, comme l'incident du lait de croissance en France, mais parfois les fautifs sont leurs fournisseurs. La plupart des fournisseurs sont des intermédiaires à la recherche de marges bénéficiaires importantes car ils exploitent les petits agriculteurs. Un agriculteur exploité ne peut améliorer aucune méthode d'élevage. Il devient difficile pour les producteurs de produire des produits conformes aux normes de sécurité et de qualité requises. Ces produits peuvent entrer dans le processus de fabrication laissant le fabricant avec une poursuite potentielle à leur insu. Nous sommes un monde en évolution permanente. Nous avons fait de grands progrès technologiques, même dans la production alimentaire. Ces problèmes nous ont cependant montré que nous avons besoin d'une solution qui offrira de la transparence à tous les acteurs de l'industrie alimentaire. La blockchain est l'un des développements les plus importants dans le monde de la technologie. Il offre des possibilités infinies en raison de ses fonctionnalités sécurisées et de sa transparence. Il adopte une approche différente à l'égard de l'Internet en s'appuyant sur la décentralisation des données afin d'empêcher toute modification et de rendre ces données disponibles et fiables pour toutes les parties concernées. L'application d'une structure systématique comme celle-ci pourrait être la clé pour résoudre les défis rencontrés dans l'industrie alimentaire. La transparence et le succès de blockchain ont été testés avec succès dans le monde de la crypto-monnaie avec des valeurs telles que le Bitcoin au cours des dernières années. Construire une structure transparente pour assurer une meilleure qualité et sécurité des aliments serait une excellente vision pour le futur proche. Un groupe de développeurs dévoués a trouvé un moyen d'appliquer la plate-forme blockchain pour créer un environnement transparent où chacun peut jouer un rôle clé en s'assurant que les aliments que nous produisons et mangeons respectent les normes de qualité et de sécurité les plus élevées. Cet écosystème qu'ils cherchent à mettre en œuvre est connu sous le nom de Cibus.
Il y a actuellement une vente publique ICO (initial coin offer) des jetons CIBUS, qui durera un mois, du 28 février au 28 mars 2018. L'organisation de l'ICO et la vente du jeton Cibus font partie de la feuille de route pour faire de cette plateforme géniale une réalité. Cette ICO a été conçue pour ceux qui comprennent la vision de l'équipe de développement sur l'avenir de l'industrie alimentaire. C'est un moyen pour eux et pour toute autre partie intéressée de participer à l'actualisation de cette plate-forme.
Que vont-ils aider à construire? Cibus sera une source ouverte où les idées liées à la nourriture peuvent être échangées et le commerce peut avoir lieu. La plateforme blockchain s'assurera que Cibus est aussi transparent que possible dans tous ses processus. Cibus aura des piliers qui soutiendront son objectif. Il y aura huit sous-divisions au sein de la structure Cibus mises en œuvre en différentes phases qui se concentreront sur les domaines clés des intérêts de développement au sein de l'industrie alimentaire. L'échange d'idées entre les consommateurs, les agriculteurs et les fabricants de produits alimentaires est essentiel pour l'amélioration de cette industrie. Cibus Social se chargera de combler le fossé entre les acteurs de l'industrie alimentaire. Le succès des médias sociaux dans la résolution des défis quotidiens auxquels nous sommes confrontés dans le monde prouve qu'une bonne communication est essentielle pour résoudre n'importe quel problème. Pour les agriculteurs et les fabricants, il est important qu'ils obtiennent une rétroaction sur les produits qu'ils vendent aux consommateurs. Ils seront en mesure de savoir quoi faire pour rendre leurs produits plus adaptés au consommateur grâce à ces commentaires. Les bonnes critiques peuvent également encourager les producteurs d'aliments à fabriquer de meilleurs produits, car ils voient une appréciation dans leur travail. Pour les petits agriculteurs, Cibus social fournira la plate-forme dont ils ont besoin pour exposer leurs produits. Certains consommateurs peuvent avoir des besoins diététiques spéciaux qui ne peuvent être fournis que par de petits agriculteurs. Ce serait une situation gagnant-gagnant pour les deux groupes. Les entreprises manufacturières pourraient également utiliser cet espace pour conseiller les consommateurs sur la façon de tirer le meilleur parti de leurs produits ou même d'obtenir des opinions sur les produits à introduire et ceux qui doivent être abandonnés. Pour encourager la participation de tous, Cibus aura un programme de récompenses où les utilisateurs seront récompensés en fonction de leur utilisation de la plateforme. Cela ciblera particulièrement les consommateurs car leurs commentaires sont les plus nécessaires. L'autre pilier important dans le développement de Cibus est Cibus Trace. Ce sera l'élément le plus vital de la structure Cibus pour assurer une nourriture plus sûre et de meilleure qualité. Cibus trace utilisera la technologie existante pour suivre le mouvement de la nourriture du producteur au consommateur final. Cette transparence sera importante pour créer, développer et maintenir la confiance entre le consommateur et les producteurs de denrées alimentaires. Une utilisation potentielle de Cibus Trace est la prévention des épidémies de maladies liées à l'alimentation. L'emplacement géographique soumis par les agriculteurs et les consommateurs sera utilisé pour déterminer la sécurité des produits alimentaires dans leurs zones respectives. L'objectif est de mettre en quarantaine toute zone avec des cas déclarés de maladies du bétail telles que la fièvre aphteuse. Les consommateurs seront en mesure de faire de meilleurs choix alimentaires en fonction de ces informations. Les consommateurs auront une chance de savoir qu'ils auront toute la récolte qu'ils veulent toute l'année. La plate-forme reliera de nombreux pays de sorte que les agriculteurs d'une région seront en mesure de fournir des cultures qui ont été hors saison dans une autre région. Il y a des possibilités infinies pour Cibus Trace qui ne seront réalisées qu'avec le temps.
L'un des principaux objectifs de Cibus est de promouvoir les petits agriculteurs. Cela ne serait pas possible sans une plate-forme de commerce électronique pour eux de vendre leurs produits. Cibus Retail traitera exclusivement des transactions entre entreprises et consommateurs. Les petits agriculteurs seront connectés à un vaste marché pour leurs produits. Les consommateurs auront également des avantages dans cet espace. Il y aura une comparaison des prix en temps réel des produits entre les différents vendeurs, ce qui fournira également aux consommateurs des options. Cibus Retail fournira aux consommateurs des informations de Cibus Social telles que des revues de produits pour aider les consommateurs à prendre des décisions éclairées avant d'acheter n'importe quel produit. Les transactions au sein de Cibus seront uniquement effectuées via des jetons Cibus. Chaque transaction attirera une somme modique qui sera proportionnelle à la taille de l'achat. Tous les achats seront effectués en toute sécurité car le système Cibus est construit sur la plate-forme blockchain sécurisée. Tous les journaux de transactions seront disponibles si nécessaire.
L'aspect interentreprises dans l'espace Cibus sera géré par Cibus Trade. Cela permettra de connecter les entreprises qui se complètent en termes de leurs produits. Les agriculteurs et les fabricants à grande échelle bénéficieront grandement de ce service. Avec Cibus Trade, les transactions seront effectuées en dollars américains au début avant un passage complet aux jetons Cibus. Les transactions seront toujours effectuées sur la plateforme blockchain sécurisée. Les quatre piliers décrits sont les principaux éléments constitutifs de la structure Cibus. Pour le rendre encore meilleur, la structure Cibus sera renforcée par quatre autres piliers pour la rendre aussi pratique que possible.
Cibus lancera un programme d'affiliation baptisé Cibus Affiliate qui vise à augmenter l'exposition de la structure Cibus. Il impliquera des personnalités et des professionnels clés de l'industrie alimentaire dans la publicité et la promotion de Cibus et de ses produits en dehors de son écosystème. Le programme d'affiliation aura également un système de récompense où les récompenses seront proportionnelles au nombre de visiteurs ou de nouveaux membres que l'on apporte dans l'écosystème Cibus. Le commerce de cibus et le commerce de détail de cibus impliqueront le mouvement des produits d'endroit en endroit. Cela impliquera beaucoup de planification et de logistique, en particulier lorsque les frontières peuvent être franchies. Cibus Logistics sera introduit pour faire face à ce défi en travaillant main dans la main avec des sociétés de support logistique tierces afin de s'assurer que les produits sont livrés en toute sécurité dans le meilleur état possible. Cibus Logistics peut choisir d'ouvrir sa propre entreprise logistique pour tout faire en interne. Cibus offrira un système de publicité qui améliorera l'expérience publicitaire des consommateurs et permettra à l'annonceur d'économiser sur les coûts. Le système blockchain sera utilisé pour catégoriser les consommateurs et les producteurs de manière à ce que seules les publicités présentant un intérêt pour le consommateur soient ciblées à leur égard. Les informations des consommateurs ne seront utilisées qu'avec leur consentement.
Le dernier pilier de renforcement est Cibus Escrow. Cibus Escrow s'assurera que toutes les conditions de négociation sont remplies conformément au contrat de transaction convenu. Un pourcentage de la transaction sera facturé. L'écosystème Cibus est conçu pour créer également une demande de jetons Cibus. Cela garantira une augmentation de la valeur des jetons puisque sa popularité traverse les frontières Cibus vers d'autres plateformes en ligne. Le programme de primes et de parrainage Cibus aidera grandement à cela.
C'est ce que Cibus veut atteindre et c'est l'objectif principal de l'ICO, de fournir des fonds qui permettront le développement de cette plate-forme. Cent millions de jetons seront mis en vente pendant la période publique de l'OIC. Les achats seront effectués via certaines cryptomonnaies qui sont bitcoin, litecoin, DASH et ethereum. Les fonds seront alloués à cinq départements impliqués dans l'actualisation de Cibus. La moitié de ce qui est collecté sera canalisée vers le développement de l'ensemble de l'écosystème. 30% seront utilisés pour le marketing et la sensibilisation. 5% seront réservés pour les frais juridiques. Un autre 5% sera utilisé comme imprévu. La partie restante (10%) servira au fonctionnement quotidien de la plateforme Cibus. Les liens suivants vous donneront plus de détails sur Cibus et son plan de qualité et de sécurité alimentaire.
WEB: https://cibus.world/
TELEGRAM: https://t.me/joinchat/HJRWEA46ubc7gFRBbwny1Q
TWITTER: https://twitter.com/cibusworld
FACEBOOK: https://facebook.com/cibus-1812771722347122/
WHITEPAPER: https://cdn.cibus.world/wp-content/uploads/2018/01/cibus-whitepaper-version-1.6.pdf
Trad par Joletartare: https://bitcointalk.org/index.php?action=profile;u=1414651;sa=summary
submitted by joletartare to u/joletartare [link] [comments]

CIBUS AMELIORE LA QUALITÉ ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRES GRÂCE À LA TECHNOLOGIE BLOCKCHAIN

Avez-vous déjà imaginé le trajet que notre nourriture parcourt de la ferme à votre assiette? Cela peut-être un long ou un court voyage en fonction de la proximité de la source que vous vivez. Le scénario idéal serait de planter votre propre nourriture et de garder votre propre bétail tel qu'il était avant l'industrialisation et les progrès technologiques. Nous sommes maintenant trop occupés pour planter notre propre nourriture. Dans la plupart des pays développés, un très faible pourcentage d'agriculteurs nourrit le pays tout entier tandis que le reste de la population se concentre sur les positions des entreprises dans les grandes villes. Lors de catastrophes naturelles telles que les ouragans ou les inondations, certaines routes deviennent inaccessibles et l'approvisionnement en nourriture est coupé. De tels scénarios nous incitent à réfléchir aux moyens d'améliorer nos méthodes de production alimentaire et d'impliquer même ceux qui résident dans les villes. Des innovations telles que la ferme souterraine, Growing Underground, à Londres viennent essayer de compléter la production de nourriture. Il est nécessaire que nous nous impliquions tous dans la production alimentaire, car c'est le plus essentiel de nos besoins fondamentaux.
La production alimentaire ne se limite pas à l'agriculture, il y a tellement de processus à suivre pour assurer que la nourriture soit de bonne qualité et sûre pour la consommation humaine. La création d'organismes de réglementation des aliments est l'une des mesures que les gouvernements ont prises pour normaliser la production alimentaire. Cependant, le gouvernement ne représente pas chaque point de vue de ses citoyens. Des organismes de défense des droits des consommateurs ont été formés pour faire entendre toutes les voix. Ils tiennent à la fois le gouvernement et les entreprises de fabrication de produits alimentaires en échec.
Sur le papier, ces tests de validation semblent parfaits mais en passant en revue les nombreux scandales alimentaires connus dans le monde, on se rend compte que les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être. S'il est une marchandise à laquelle on doit pouvoir accorder toute notre confiance au moment de l'achat, c'est bien la nourriture. De nombreux consommateurs ont perdu confiance dans l'industrie alimentaire, en particulier dans les aliments emballés. Les lois sur l'étiquetage des aliments sont assouplies avec tant d'échappatoires que le consommateur peut être dupé. La plupart des aliments emballés comportent beaucoup de d’informations sur leurs étiquettes, mais la plupart d'entre elles ne sont que des stratagèmes de marketing imaginés par les fabricants. Le secteur de la fabrication d'aliments est plus intéressé par les marges bénéficiaires et les actionnaires satisfaits que par son propre marché. La plupart des consommateurs font plus confiance à la nourriture de leur vendeur de rue local par rapport à la nourriture à celle vendue dans les supermarchés. Les hôtels n'ont pas été épargnés non plus. Certains hôtels présentent des menu très trompeurs. Prenons l'exemple du bœuf de Kobbe. Une viande très populaire mais chère. Seulement neuf restaurants aux États-Unis ont été certifiés pour le servir. Il y a cependant plus dfe restaurants qui offrent du bœuf Kobbe et beaucoup de gens ne savent pas que ce qui leur est servi n'est pas du boeuf Kobbe. Ces restaurants pratiquent généralement des prix beaucoup plus bas que ceux des vendeurs de boeuf Kobbe certifiés.
Nous pouvons blâmer les fabricants pour la majeure partie des scandales alimentaire, comme l'incident du lait de croissance en France, mais parfois les fautifs sont leurs fournisseurs. La plupart des fournisseurs sont des intermédiaires à la recherche de marges bénéficiaires importantes car ils exploitent les petits agriculteurs. Un agriculteur exploité ne peut améliorer aucune méthode d'élevage. Il devient difficile pour les producteurs de produire des produits conformes aux normes de sécurité et de qualité requises. Ces produits peuvent entrer dans le processus de fabrication laissant le fabricant avec une poursuite potentielle à leur insu.
Nous sommes un monde en évolution permanente. Nous avons fait de grands progrès technologiques, même dans la production alimentaire. Ces problèmes nous ont cependant montré que nous avons besoin d'une solution qui offrira de la transparence à tous les acteurs de l'industrie alimentaire. La blockchain est l'un des développements les plus importants dans le monde de la technologie. Il offre des possibilités infinies en raison de ses fonctionnalités sécurisées et de sa transparence. Il adopte une approche différente à l'égard de l'Internet en s'appuyant sur la décentralisation des données afin d'empêcher toute modification et de rendre ces données disponibles et fiables pour toutes les parties concernées. L'application d'une structure systématique comme celle-ci pourrait être la clé pour résoudre les défis rencontrés dans l'industrie alimentaire. La transparence et le succès de blockchain ont été testés avec succès dans le monde de la crypto-monnaie avec des valeurs telles que le Bitcoin au cours des dernières années. Construire une structure transparente pour assurer une meilleure qualité et sécurité des aliments serait une excellente vision pour le futur proche. Un groupe de développeurs dévoués a trouvé un moyen d'appliquer la plate-forme blockchain pour créer un environnement transparent où chacun peut jouer un rôle clé en s'assurant que les aliments que nous produisons et mangeons respectent les normes de qualité et de sécurité les plus élevées. Cet écosystème qu'ils cherchent à mettre en œuvre est connu sous le nom de Cibus.
Il y a actuellement une vente publique ICO (initial coin offer) d'un mois des jetons CIBUS, du 28 février au 28 mars 2018. L'organisation de l'ICO et la vente du jeton Cibus font partie de la feuille de route pour faire de cette plateforme géniale une réalité. Cette ICO a été conçue pour ceux qui comprennent la vision de l'équipe de développement sur l'avenir de l'industrie alimentaire. C'est un moyen pour eux et pour toute autre partie intéressée de participer à l'actualisation de cette plate-forme.
Que vont-ils aider à construire? Cibus sera une source ouverte où les idées liées à la nourriture peuvent être échangées et le commerce peut avoir lieu. La plateforme blockchain s'assurera que Cibus est aussi transparent que possible dans tous ses processus. Cibus aura des piliers qui soutiendront son objectif. Il y aura huit sous-divisions au sein de la structure Cibus mises en œuvre en différentes phases qui se concentreront sur les domaines clés des intérêts de développement au sein de l'industrie alimentaire.
L'échange d'idées entre les consommateurs, les agriculteurs et les fabricants de produits alimentaires est essentiel pour l'amélioration de cette industrie. Cibus Social se chargera de combler le fossé entre les acteurs de l'industrie alimentaire. Le succès des médias sociaux dans la résolution des défis quotidiens auxquels nous sommes confrontés dans le monde prouve qu'une bonne communication est essentielle pour résoudre n'importe quel problème. Pour les agriculteurs et les fabricants, il est important qu'ils obtiennent une rétroaction sur les produits qu'ils vendent aux consommateurs. Ils seront en mesure de savoir quoi faire pour rendre leurs produits plus adaptés au consommateur grâce à ces commentaires. Les bonnes critiques peuvent également encourager les producteurs d'aliments à fabriquer de meilleurs produits, car ils voient une appréciation dans leur travail. Pour les petits agriculteurs, Cibus social fournira la plate-forme dont ils ont besoin pour exposer leurs produits. Certains consommateurs peuvent avoir des besoins diététiques spéciaux qui ne peuvent être fournis que par de petits agriculteurs. Ce serait une situation gagnant-gagnant pour les deux groupes. Les entreprises manufacturières pourraient également utiliser cet espace pour conseiller les consommateurs sur la façon de tirer le meilleur parti de leurs produits ou même d'obtenir des opinions sur les produits à introduire et ceux qui doivent être abandonnés. Pour encourager la participation de tous, Cibus aura un programme de récompenses où les utilisateurs seront récompensés en fonction de leur utilisation de la plateforme. Cela ciblera particulièrement les consommateurs car leurs commentaires sont les plus nécessaires.
L'autre pilier important dans le développement de Cibus est Cibus Trace. Ce sera l'élément le plus vital de la structure Cibus pour assurer une nourriture plus sûre et de meilleure qualité. Cibus trace utilisera la technologie existante pour suivre le mouvement de la nourriture du producteur au consommateur final. Cette transparence sera importante pour créer, développer et maintenir la confiance entre le consommateur et les producteurs de denrées alimentaires. Une utilisation potentielle de Cibus Trace est la prévention des épidémies de maladies liées à l'alimentation. L'emplacement géographique soumis par les agriculteurs et les consommateurs sera utilisé pour déterminer la sécurité des produits alimentaires dans leurs zones respectives. L'objectif est de mettre en quarantaine toute zone avec des cas déclarés de maladies du bétail telles que la fièvre aphteuse. Les consommateurs seront en mesure de faire de meilleurs choix alimentaires en fonction de ces informations. Les consommateurs auront une chance de savoir qu'ils auront toute la récolte qu'ils veulent toute l'année. La plate-forme reliera de nombreux pays de sorte que les agriculteurs d'une région seront en mesure de fournir des cultures qui ont été hors saison dans une autre région. Il y a des possibilités infinies pour Cibus Trace qui ne seront réalisées qu'avec le temps.
L'un des principaux objectifs de Cibus est de promouvoir les petits agriculteurs. Cela ne serait pas possible sans une plate-forme de commerce électronique pour eux de vendre leurs produits. Cibus Retail traitera exclusivement des transactions entre entreprises et consommateurs. Les petits agriculteurs seront connectés à un vaste marché pour leurs produits. Les consommateurs auront également des avantages dans cet espace. Il y aura une comparaison des prix en temps réel des produits entre les différents vendeurs, ce qui fournira également aux consommateurs des options. Cibus Retail fournira aux consommateurs des informations de Cibus Social telles que des revues de produits pour aider les consommateurs à prendre des décisions éclairées avant d'acheter n'importe quel produit. Les transactions au sein de Cibus seront uniquement effectuées via des jetons Cibus. Chaque transaction attirera une somme modique qui sera proportionnelle à la taille de l'achat. Tous les achats seront effectués en toute sécurité car le système Cibus est construit sur la plate-forme blockchain sécurisée. Tous les journaux de transactions seront disponibles si nécessaire.
L'aspect interentreprises dans l'espace Cibus sera géré par Cibus Trade. Cela permettra de connecter les entreprises qui se complètent en termes de leurs produits. Les agriculteurs et les fabricants à grande échelle bénéficieront grandement de ce service. Avec Cibus Trade, les transactions seront effectuées en dollars américains au début avant un passage complet aux jetons Cibus. Les transactions seront toujours effectuées sur la plateforme blockchain sécurisée. Les quatre piliers décrits sont les principaux éléments constitutifs de la structure Cibus. Pour le rendre encore meilleur, la structure Cibus sera renforcée par quatre autres piliers pour la rendre aussi pratique que possible.
Cibus lancera un programme d'affiliation baptisé Cibus Affiliate qui vise à augmenter l'exposition de la structure Cibus. Il impliquera des personnalités et des professionnels clés de l'industrie alimentaire dans la publicité et la promotion de Cibus et de ses produits en dehors de son écosystème. Le programme d'affiliation aura également un système de récompense où les récompenses seront proportionnelles au nombre de visiteurs ou de nouveaux membres que l'on apporte dans l'écosystème Cibus. Le commerce de cibus et le commerce de détail de cibus impliqueront le mouvement des produits d'endroit en endroit. Cela impliquera beaucoup de planification et de logistique, en particulier lorsque les frontières peuvent être franchies. Cibus Logistics sera introduit pour faire face à ce défi en travaillant main dans la main avec des sociétés de support logistique tierces afin de s'assurer que les produits sont livrés en toute sécurité dans le meilleur état possible. Cibus Logistics peut choisir d'ouvrir sa propre entreprise logistique pour tout faire en interne. Cibus offrira un système de publicité qui améliorera l'expérience publicitaire des consommateurs et permettra à l'annonceur d'économiser sur les coûts. Le système blockchain sera utilisé pour catégoriser les consommateurs et les producteurs de manière à ce que seules les publicités présentant un intérêt pour le consommateur soient ciblées à leur égard. Les informations des consommateurs ne seront utilisées qu'avec leur consentement.
Le dernier pilier de renforcement est Cibus Escrow. Cibus Escrow s'assurera que toutes les conditions de négociation sont remplies conformément au contrat de transaction convenu. Un pourcentage de la transaction sera facturé. L'écosystème Cibus est conçu pour créer également une demande de jetons Cibus. Cela garantira une augmentation de la valeur des jetons puisque sa popularité traverse les frontières Cibus vers d'autres plateformes en ligne. Le programme de primes et de parrainage Cibus aidera grandement à cela.
C'est ce que Cibus veut atteindre et c'est l'objectif principal de l'ICO, de fournir des fonds qui permettront le développement de cette plate-forme. Cent millions de jetons seront mis en vente pendant la période publique de l'OIC. Les achats seront effectués via certaines cryptomonnaies qui sont bitcoin, litecoin, DASH et ethereum. Les fonds seront alloués à cinq départements impliqués dans l'actualisation de Cibus. La moitié de ce qui est collecté sera canalisée vers le développement de l'ensemble de l'écosystème. 30% seront utilisés pour le marketing et la sensibilisation. 5% seront réservés pour les frais juridiques. Un autre 5% sera utilisé comme imprévu. La partie restante (10%) servira au fonctionnement quotidien de la plateforme Cibus.
Les liens suivants vous donneront plus de détails sur Cibus et son plan de qualité et de sécurité alimentaire; Source rhinoboy 11
WEB: https://cibus.world/
TELEGRAM: https://t.me/joinchat/HJRWEA46ubc7gFRBbwny1Q
TWITTER: https://twitter.com/cibusworld
FACEBOOK: https://facebook.com/cibus-1812771722347122/
WHITEPAPER: https://cdn.cibus.world/wp-content/uploads/2018/01/cibus-whitepaper-version-1.6.pdf
Trad par Joletartare: https://bitcointalk.org/index.php?action=profile;u=1414651;sa=summary
submitted by joletartare to u/joletartare [link] [comments]

Pour les francophones - For french-speaking people

Qu'est ce que Karmacoin?
Karmacoin est un nouveau moyen de montrer que vous appréciez votre famille, vos amis et les autres en général. Comparez-le au bouton "J'aime" que vous trouvez partout. C'est une monnaie P2P, comme le Bitcoin. Vous pouvez l'utiliser pour partager avec ceux qui vous tiennent à cœur. Nous l'appelons Give+Karma (Donner+Karma), parce que quand vous faites du bien, le bien reviens à vous.
Vous pouvez comparer Karmacoin à une autre manière de dire merci. Quand vous Donnez+Karma vous partagez votre expérience dans une communauté où chaque petite chose compte. Des preuves de gentillesse, prendre en compte ce que chacun a à dire, montrer son appréciation, être heureux, faire de bonnes choses, et profiter de la vie. Ce sont les petits actes répétés qui comptent... Et c'est pourquoi nous avons développé Karmacoin.
Actuellement, nous sommes en train de diffuser notre message, pas seulement sur internet mais partout dans le monde. Nous partageons un résumé de notre plan d'entreprise et le calendrier de nos projets avec notre communauté pour que chacun d'entre vous puisse constater notre progression. Notre but est de devenir le moyen #1 pour que chacun puisse récompenser son prochain, et soit récompensé à son tour. Karmacoin peut être vu comme une incitation pour que de plus en plus de personnes :
réalisent de bonnes actions soient bonnes les une envers les autres expriment leur gratitude donnent aux groupes qui proposent des bonnes choses aident les gens dans le besoin
Notre vision est un monde ou des centaines de millions de personnes autour du monde utilisent chaque jour Karmacoin.
La Vision Karmacoin
Nous croyons que l'économie des micro-transactions est basée sur les petits dons, le partage, les micro-prêts, les pourboires et les petites choses qui font que la vie est meilleure et que chaque personne se sent appréciée à juste valeur, ceci incluant :
Les pourboires (tips) en ligne envers les utilisateurs qui méritent un peu de reconnaissance Donner des récompenses aux services en ligne et hors ligne Payer un café à votre collègue de travail le matin Les enfants qui reçoivent un peu d'argent de poche La capacité d'échanger quelques heures de votre travail pour des Karmacoins, qui seront par la suite utilisés pour donner à votre cause favorite sur la plateforme KarmaTrade.me (bientôt disponible) Les artistes indépendants qui seront mieux récompensés en recevant plus de paiement de plus de personnes Payer 30% de moins pour une chanson parce que Karmacoin rend les transactions quasi gratuites Prêter 10$ à un étranger pour son projet, en sachant qu'il a une bonne réputation, par le biais du futur site de micro-prêts KarmaPay.me Aider quelqu'un avec un ticket de bus pour qu'il se rende à son premier entretient d'embauche sur KarmaShare.me ou partager un récit à propos de comment une personne vous a aidé quand vous en aviez le plus besoin Être capable d'accepter facilement des petits paiements de la part de sa familles, ses collègues ou ses clients
Delaforetnoire, présent pour la communauté FR sur Reddit et Bitcointalk
submitted by Delaforetnoire to Karmacoin [link] [comments]

Cours d'intelligence artificielle en environnement .Net

Je viens de terminer la première session d'un cours que j'ai animé en français sur Reddit, et que je souhaite pérenniser auprès d'un public étudiant ou professionnel.
Comme beaucoup de cursus dans le domaine, il s'appuie sur l'excellent Artificial Intelligence a Modern Approach de Russel et Norvig.
Il présente néanmoins l'originalité d'être conçu en environnement .Net, avec le port via IKVM de la librairie originale du livre en Java, et puis surtout, il est centré sur une plateforme d'agents en ligne que je développe depuis quelques années.
Celle-ci se présente sous forme d'une extension du CMS open-source DNN, et héberge une variété d'agents via un pare-feu, des bots, des services Web API, des adapteurs de contrôles, à côté d'un moteur de recherche sous Lucene.Net ou encore un moteur de cache distribué sous Redis que je maintiens également, mais surtout des milliers de modules applicatifs qu'on peut installer sur le CMS.
L'intégration des librairies du cours au cœur d'un moteur d'applications web agnostique dynamise le cours, en permettant des mises en condition réelles dans le cadre des projets trimestriels (bots de trading algorithmique de Bitcoin, chatbots, réseau de neurone convolués appliqué au Go, etc.).
Les TPs du cours sont organisés autours de services web avec des entités de démo et des stratégies d'inférence à configurer en ligne, mais aussi des actions ouvertes ou les entités AIMA (problèmes à résoudre, bases de connaissances, réseaux bayesiens etc.) peuvent être passés sous forme de paramètres Http dynamiques, pour faciliter leur réutilisation. Une collection d'une soixantaine de requêtes Postman illustre tout ça.
Bref, vous retrouverez ce travail, qui reste à finaliser, sur le subreddit.
N'hésitez pas à y poster vos commentaires. Je suis disponible pour organiser de nouvelles sessions, et si vous souhaitez réutiliser le cours, n'hésitez pas à me donner un coup de main !
submitted by jeansylvain to france [link] [comments]

Écho des régions de /r/Québec - Édition du 15 août 2015

Votre édition hebdomadaire des nouvelles de la sphère québécoise de reddit, assemblée avec le top 3 de chaque sous-reddit affilié. Si on vous a oublié ou si vous ne voulez pas apparaître dans les éditions futures, contactez-nous.

Nouvelles locales

Quebec City, Canada (/quebeccity)

[X-Post from /Quebec] In Quebec, Creativity Fuels Neighborhood Revivals (discussion) par BastouXII

Montréal (/montreal)

Roosh V gets beer thrown in his face and chased out of bar (discussion) par alljokingasalad
Free Innu, Cree and Mohawk language classes in Montreal (discussion) par Gorrest-Fump
Quebec to legalize, regulate Airbnb. (discussion) par Johnboy1985

Sherbrooke - Estrie - Québec (/sherbrooke)

Liste des 100 proprietaires qui possedent le plus de batiment a Sherbrooke (discussion) par bvanheu
Outils pour recuperer l'information des cartes interactives de la Ville de Sherbrooke (discussion) par bvanheu

Gatineau (/gatineau)

Morning on the Lièvre (discussion) par Aprime1
OTA channels plateau area, getting CBC but not Radio-Canada? (discussion) par Max_Thunder
Gatineau Police seek missing 37-year-old man. (More details in comments) : ottawa (discussion) par ThorndykeBarnhard

Les villes de Québec et Lévis (/quebeclevis)

In Quebec, Creativity Fuels Neighborhood Revivals - On parle de Québec dans le New York Times aujourd'hui. (discussion) par BastouXII
Un tunnel sera creusé derrière la chute Montmorency (discussion) par BastouXII
Expo Québec: le pari de la prudence (discussion) par BastouXII

Les nouvelles du sport

Montreal Expos - Les Expos de Montréal (/Expos)

Sad day for MLB and Montreal Expos (discussion) par MTLNewStadium
Middle East, lucky find. Bought all four @ $10.73 CDN each. (discussion) par drbobsled
MLB returns to Montreal for the day (discussion) par Spongie555

Montreal Impact (/MontrealImpact)

Had fun designing IMFC Kits. Watcha think? (discussion) par frkparent
Justin Mapp via Twitter: "Finally cleared to play again after 5 months..." (discussion) par nimik
Patrice Bernier deserves better treatment from the Montréal Impact (discussion) par BanksKnowsBest

Montreal Canadiens on Reddit (/Habs)

Jeff Petry is a first-time daddy to a boy (FR) (discussion) par jshare
Jacob de la Rose 🙈 on Instagram, being a little shit :) (discussion) par jo_maka
Australian Habs fan coming to Montreal... It's a long journey to catch a game... (discussion) par kade_m

Quoi faire?

Pour tous les gamers de la belle province/for all gamers of Quebec (/GamingQuebec)

Hey hey! Si vous êtes des fanatiques de Smash, j'vous conseille ma chaine. J'suis ptete pas le meilleur mais j'essaye de vous divertir .^ (discussion) par M3gabro
Splatoon? (discussion) par Kayrajh

La Plateforme Québécoise pour Les Jeux De Société (/boardgamesQc)

Deus et La Granja sont finalistes aux International Gamers Awards! (discussion) par Dedudette

La bière au Québec (/biereqc)

Steak 'n' Stout (La Corriveau par Le Bilboquet) (discussion) par SBDunkQc
Qu'est-ce qu'on boit en fin de semaine? Première édition (discussion) par ThePige
Bonne petite récolte! (discussion) par SBDunkQc

Vie étudiante

Anything related to McGill University (/mcgill)

McGill Eating Disorder Program (discussion) par kes6991
Dr. Frances Oldham Kelsey, a McGill University Alumna who saved thousands of children from birth defects, has passed away. (Repost from history) (discussion) par radicalpoet
SSMU Drama Speculation. Hedge Your Bets Here! (discussion) par Wu_Tang_In_a_Pouch

Concordia University of Montreal, Quebec (/Concordia)

What do you think of the SIS system? (discussion) par RatandClunk
MyConcordia down? (discussion) par ItsTheSolo
When will the Fall 2015 Moodle courses be available? (discussion) par RedStranger

École de technologie supérieure (/EtsMTL)

PSA: une semaine avant la date de tombée de L'Heuristique de septembre (discussion) par fclout
Nouvel cours LOG100 ajoute cette annee. Prealable pour LOG121? Je viens de juste completer INF111 l'hiver 2015. (discussion) par etsmtlthrowaway

Nouvelles internationales

Canada (/canada)

To my fellow Canadians who feel politically disenfranchised: if there was ever an election to participate in, this is the one (discussion) par doctorb_gus
Canadian students started serving meals to the homeless. Ran out of money for ingredients. Created startup. (discussion) par look-a-squirrel
Standard PEI trade (note found on a car | x-post /pei) (discussion) par rrrrea

Cajun French (/cajunfrench)

Le Mot du Jour: "maître" (discussion) par Hormisdas
Le Mot du Jour: "tchu" (discussion) par Hormisdas
Le Mot du Jour: "macorner" (discussion) par Hormisdas

Français canadien : pour les Canadiens français et le français canadien (/FrancaisCanadien)

Quebec podcasts? Rusty standard French, now looking to immerse myself fully in Quebecois (discussion) par HAT_W0BBLE
Le Canada divisé dans des populations équivalentes (discussion) par Canlox
Les démons: Philippe Lesage en compétition à San Sebastian (discussion) par BastouXII

Scotland and Scottish reddits (/scotland)

Scottish politics in a nutshell (discussion) par 123latapy
Just came back from Scotland with my loot. (discussion) par EraghEngel
A man is cupping his hand to scoop water from a Highland burn... (discussion) par BesottedScot

France : reddit en français ! (/france)

Bonjour France, I took photos of the replica frigate L'Hermione, and her visit to my city of Baltimore. (discussion) par BigVikingBeard
A Copenhague aussi on préfère Voat (discussion) par JustinBridouFugace
French parents who died on New Mexico trail saved son’s life by giving him their water, sheriff says (discussion) par Traveling_wonder

The United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland (/unitedkingdom)

An RSPCA shop sign in the town of Bury (discussion) par SleepyDustKing
No matter what A-levels you get, your parents' wealth will still determine your future | The Telegraph (discussion) par byobdylan
Anyone else like to see the BBC arrange a UK vs US University Challange? (discussion) par bickering_fool

Un sub pour la géographie en français (/geographie)

Le dessous des cartes. Paris 1/4 (discussion) par whysocomplacent
Le dessous des cartes. Paris 4/4 (discussion) par whysocomplacent
Le dessous des cartes. Paris 3/4 (discussion) par whysocomplacent

Divertissement

Nouvelle-Rance (/quebarnak)

Un pénis météorologique touche le Québec (discussion) par redalastor
Directe De... (discussion) par madhi19

Frustrés Opinions

Charlie Hebdo (/metaquebec)

C'est pas un verbe. (discussion) par teindu

La métropole

Montreal Personals - r4r for the metropolis of Quebec - Bilingue! (/r4rMontreal)

27[M4F] Virgin looking for NSA (discussion) par Virginmtl88
25 [M4MorT] bi for discreet vers fwb (discussion) par bbnbb
37 [M4F] - Dating (discussion) par ___hyperion___

Montreal Cycling (/MontrealCycling)

Des stations de réparation de vélo à la disposition des cyclistes montréalais (discussion) par MichelMechant

Bitcoin Montreal (/BitcoinMTL)

Montreal Expo Postponed For Lack of Sponsors (discussion) par knight222
Cryptocurrency miners and technical experts cocktail (discussion) par FrancisPouliot
submitted by redalastor to Quebec [link] [comments]

Trading : Quelle Plateforme Choisir ? 🤔 - YouTube Bitcoin Pratique - YouTube KRYLL : Automatiser vos stratégies de trading bitcoin ! Bitcoin Future Avis : Arnaque ou non ? Résultats en direct Plateformes de trading - YouTube

Meilleure plateforme de trading bitcoin. Il existe de nombreuses plateformes de trading bitcoin que vous pouvez utiliser pour échanger des il peut être un peu difficile pour ceux qui sont nouveaux à bitcoin. Coinbase is a secure platform that makes it easy to buy, sell, and store cryptocurrency like Bitcoin, Ethereum, and more. Based in the USA, Coinbase is available in over 30 countries worldwide. Cette plateforme de trading en ligne vous permettra d’accéder au Forex, aux CFDs, aux indices boursiers et aussi aux cryptomonnaies comme le Bitcoin. Vous y trouverez plus de 70 actifs ainsi que 250 instruments de trading Kraken is more than just a Bitcoin trading platform. Come see why our cryptocurrency exchange is the best place to buy, sell, trade and learn about crypto. New! Fund and Trade SNX, BAL, KSM and CRV. Learn more. Important: Trading and Staking for Polkadot is now live. DOT tokens are re-denominated 100:1 (New DOT). Maintenant que vous savez comment acheter du bitcoin, il est temps d’apprendre à trader les crypto-monnaies.C’est en effet la suite logique pour beaucoup de détenteurs de bitcoins. Cela dit, pour commencer, il faut simplement se renseigner sur les meilleures plateformes de trading de crypto-monnaies, autrement dit les brokers.. De plus, je vous arrête tout de suite si vous pensez que c ...

[index] [4058] [66] [6142] [1435] [6413] [6202] [6335] [6829] [664] [1295]

Trading : Quelle Plateforme Choisir ? 🤔 - YouTube

L’analyse fondamentale me permet d’investir dans les meilleures cryptos, et cela me permet de vivre ma passion. Également formateur, je partage mes méthodes et stratégies que j’ai ... 👉 Etude de Cas 100% Gratuite : Comment j'ai fait 4000€ en moins de 24h https://mickaelrenaux.com/etudedecasforex Deviens Trader Rentable grâce à ma Formati... 💹Top 3 PLATEFORME de TRADING - LOGICIEL de TRADING💹 ... Quelles PLATEFORMES CHOISIR pour INVESTIR dans le BITCOIN et les CRYPTO-MONNAIES ? Xolali ZIGAH - Duration: 26:46. BUSINESS en LIGNE ... La meilleure plateforme de trading de crypto-monnaies ... nous ne sommes pas des conseillers financiers et nos vidéos ne font pas office de conseil financier #bitcoin #Blockchain # ... 🏦EXCHANGES🏦 Binance ( bonne plateforme de trading avec peu de frais) http://urlz.fr/6cWp Kraken https://www.kraken.com/ ( serveur a moitié en carton mais des...

https://arab-binary-option.binaryoptionswebsite.info